Moulin ravi par la force collective du SCO


Pour Moulin, cette victoire ne constitue qu'un début
Pour Moulin, cette victoire ne constitue qu'un début

"Ce soir on a fait basculé ce facteur réussite qui n’était pas en notre faveur jusqu’ici." Ravi en conférence de presse par la victoire de son SCO sur le LOSC (1-0), Stéphane Moulin peut souffler. "Le facteur talent, avec l’arrêt de Butelle, a compté, le facteur chance était de notre côté. J’ai senti qu’il y avait un supplément d’âme, quelque chose en plus par rapport à ce que j’avais demandé. On a subi d’abord la supériorité technique puis la supériorité numérique, mais c’est dans ces moments là qu’on montre qu’on veut s’accrocher et que nous sommes bien là." Ce petit quelque chose a fait la différence.

Pourtant, quatre minutes après l'ouverture du score, Thomas Mangani est exclu pour une main dans la surface. "Le penalty me semble incontestable mais le carton rouge... on n’a pas vu un joueur se jeter et enlever le ballon de la main, regrette le coach. Après ceci reste mon interprétation et je n’ai pas reçu les images." Ces petites péripéties oubliées, Angers peut se projeter. "Ce soir c’est simplement le début de quelque chose. On en avait besoin et je félicite les joueurs. C’est une grande joie car nos 3 matchs déjà effectués méritaient des points, même s’ils n’étaient pas parfait."