CDF

Le LOSC évite le piège de Bergerac (analyse et notes)

Commentaire(s)
Junior Alonso et le LOSC ont arraché leur qualification dans les arrêts de jeu face à Bergerac
Junior Alonso et le LOSC ont arraché leur qualification dans les arrêts de jeu face à Bergerac

Rejoint au score dans les arrêts de jeu par Bergerac, le LOSC a finalement arraché sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France au bout du temps additionnel sur un but d'Eder. Les hommes de Franck Passi affronteront donc Monaco pour une place dans le dernier carré.

Coupe de France - 1/8e de finale
Bergerac - LOSC : 1-2 (0-0)
Buts : Kamissoko (90e+2) pour Bergerac ; Lopes (70e), Eder (90e+4) pour le LOSC

LE FAIT DU MATCH

Des arrêts de jeu magiques... puis tragiques ! Dans les trois dernières minutes de la rencontre, les joueurs de Bergerac sont passés par toutes les émotions. D'abord l'euphorie avec l'égalisation au courage de Kamissoko sur corner. Puis la déception sur ce but d'Eder à quelques secondes de la fin de la rencontre, évitant au petit poucet de s'offrir une prolongation face à un pensionnaire de Ligue 1.

LES BUTS

0-1 (70e) : au milieu de terrain, Bissouma s'avance dans la moitié de terrain bergeracoise. Le milieu de terrain lillois adresse une passe en profondeur dans le dos de la défense adverse. Lopes hérite du ballon dans l'intervalle et pique parfaitement son ballon devant Dolivet, évitant ainsi le retour de Chevalier pour ouvrir le score.

1-1 (90e+2) : les Bergeracois jettent leurs dernières forces dans la bataille. Au sol avant le dernier corner de la partie, le capitaine local, Kamissoko, se relève pour aller apporter sa taille dans la surface du LOSC. Il vient ainsi couper la trajectoire du ballon d'une tête décroisée pour égaliser.

1-2 (90e+4) : Eder donne le coup de grâce ! Juste après avoir égalisé, la défense bergeracoise ne parvient pas à se dégager. récupère le ballon à l'entrée de la surface adverse et décale Eder. L'attaquant portugais du LOSC vient crucifier Dolivet du pied droit pour offrir la qualification aux siens.

L'HOMME DU MATCH

Eder (LOSC). Décidément, il n'en finit plus d'être détesté. Sifflé sur tous les terrains de Ligue 1 depuis son but en finale de l'Euro, l'attaquant portugais du LOSC ne s'est, une nouvelle fois, pas fait que des amis du côté de Libourne. Effacé et peu inspiré pendant la majeure partie de la rencontre, il n'a eu besoin que d'un ballon dans la surface adverse pour forcer la décision juste avant la prolongation.

LES NOTES

Bergerac : Dolivet (5,5) - Zidane (4,5), Kamissoko (6), Lacrampe (5), Chevalier (5) - Jamai (5,5), Bangre (5), Fuchs (4,5) - Covin (5,5), Bouscarrat (5), Pinto (4).

LOSC : Maignan (5) - Arcus (5), Soumaoro (5,5), Alonso (5,5), Mendyl (5) - Amadou (5,5), Bissouma (5) - Sliti (4,5), Rony Lopes (6), Bahlouli (5) - Eder (5).

LES CONSEQUENCES

Ce sera donc l'affiche des quarts de finale de cette Coupe de France : Lille se déplacera à Monaco le 4 ou 5 avril prochain pour une place dans le dernier carré. Mais le LOSC a dû s'arracher pour s'offrir une telle affiche. Et pour cause, les hommes de Franck Passi, bousculés par une vaillante équipe de Bergerac, ont évité la prolongation in extremis au bout du temps additionnel. Ils ont ainsi mis fin au rêve des joueurs de CFA. Après son exploit face à Lens au tour précédent, les Bergeracois s'arrêtent donc là. Ce n'est pas faute d'avoir essayé et d'y avoir cru. Mais cela n'a pas suffi. Egalement pensionnaire de quatrième division, Fréjus/Saint-Raphaël sera donc le seul petit poucet au prochain tour de la compétition.