Dall'Oglio regrette de ne pas avoir profité de la nervosité lilloise


Olivier Dall'Oglio nourrit des regrets après la défaite contre le LOSC
Olivier Dall'Oglio nourrit des regrets après la défaite contre le LOSC

"Avant de parler de nos occasions pour revenir au score, il faut parler des buts encaissés et de notre passivité défensive." En conférence de presse, Olivier Dall'Oglio était aigri par la défaite dijonnaise à Lille (1-2). Le technicien bourguignon regrette le "manque de rigueur de certains. Ça fait mal sur ce genre de match." Le DFCO a réussi des remontées à plusieurs reprises cette saison, "on est dans ce que l'on sait faire, admet le technicien. Mais la réaction mais assez brouillonne, désordonnée. Je regrette cette passivité défensive. Il est temps que la saison se termine car prendre autant de buts (72, la pire de L1), c'est difficile."

"On est généreux mais le marquage est très laxiste, fustige l'entraîneur du DFCO. Et je suis gentil. Ils ont poussé mais on pouvait faire mieux que ça. Ils étaient fatigués en deuxième période et sous tension." Cette nervosité, Olivier Dall'Oglio peut la comprendre : "c'est normal quand on joue le maintien chez soi sur son dernier match. Mais ils l'ont bien entamé avec leur public. C'est plus derrière que l'on sentait chez eux une certaine fébrilité. Mais on n'a pas insisté là-dessus." Cette déception passée, les Dijonnais peuvent tout de même savourer : "je reste quand même sur notre maintien depuis un moment. On nous voyait pas aussi haut niveau sur le plan offensif. C'est une belle saison globalement."