Ballo-Touré, Bamba, Ikoné et les Espoirs accrochent l'Espagne


L'équipe de France Espoirs a arraché le nul face à l'Espagne (1-1), ce lundi soir.
L'équipe de France Espoirs a arraché le nul face à l'Espagne (1-1), ce lundi soir.

Ces Bleuets sont décidément costauds ! Après leur match nul arraché à Beauvais face à la Croatie (2-2, résumé) jeudi soir, les protégés de Sylvain Ripoll ont tenu en échec l'Espagne (1-1), ce lundi soir, à Caen, toujours en amical. Un résultat logique, les deux formations ayant dominé chacune une période.

Match amical
France Espoirs - Croatie Espoirs : 1-1 (0-1)
Buts : J-P.Mateta (79ème) pour la France ; M.Oyarzabal (11e) pour l'Espagne.

Les Espoirs tiennent à leur série d'invincibilité ! Invaincus en éliminatoires (9 victoires, 1 nul) pour se qualifier avec brio pour l'Euro 2019 de la catégorie, puis accrocheurs face à la Croatie jeudi soir (2-2), les hommes de Sylvain Ripoll ont encore une fois fait parler leurs grosses capacités de réaction ! Car ce lundi soir à Caen, ce match amical face à l'Espagne a bien mal démarré. Malgré quatre joueurs à vocation offensive alignés ensemble au coup d'envoi (Allan Saint-Maximin, Jeff Reine-Adélaïde, Martin Terrier et Jonathan Bamba) et de vraies intentions de jeu, les Bleuets ont éprouvé les plus grandes peines à rentrer dans leur partie, dans la froideur normande. Pire, ils se sont même faits surprendre dès la neuvième minute de jeu, concédant un penalty pour une faute de Nordi Mukiele sur Alfonso Pedraza, l'ailier du Deportivo Alavés, prêté par le Villarreal CF.

Mikel Oyarzabal, l'attaquant de la Real Sociedad, n'a alors pas tremblé pour tromper Paul Bernardoni et placer les siens en tête au tableau d'affichage (0-1, 11ème). Sonnés, les Tricolores ont mis quelques minutes à sortir la tête de l'eau mais sont passés tout près de l'égalisation sur une reprise de Martin Terrier, sauvée par un défenseur (19ème). Un gros quart d'heure plus tard, ils ont finalement flirté avec le break espagnol. Heureusement pour eux, la tentative de Carlos Soler s'est écrasée sur la barre transversale (34ème). Dans le dur, les Bleuets ont ensuite pu compter sur un très bon Paul Bernardoni, décisif d'une manchette dans un duel remporté face à Angelino, consécutif à une erreur de Dayot Upamecano (39ème).

Après le repos, les hommes de Sylvain Ripoll sont montés en puissance. Nordi Mukiele a décoché la première banderille du second acte, au ras du poteau. Puis Upamecano, du gauche, a vu sa tentative flirter avec le montant droit des buts ibériques (51ème). Mieux dans leur rencontre, les Bleuets sont malgré tout passés proches de la correctionnelle lorsque Moussa Niakhaté a contré un centre tendu de la droite sur son propre poteau (78ème). Paul Bernardoni était battu, la France a eu chaud ! Sauvés par une certaine réussite, les Tricolores sont finalement parvenus à éviter la défaite, grâce à une réalisation salvatrice signée de l'entrant Jean-Philippe Mateta. Sur un long ballon d'Upamecano, l'ancien attaquant de l'OL, déjà buteur face aux Croates, a pris le meilleur sur Soler avant de glisser le cuir au fond des filets (1-1, 79ème). Ensuite, et malgré un temps fort des Bleuets, le score n'a plus évolué, offrant un match nul logique aux deux sélections. Prochain rendez-vous pour l'équipe de France Espoirs : le tirage au sort de l'Euro, qui sera effectué ce vendredi 23 novembre.

LA COMPO DE LA FRANCE U21

Bernardoni (Nîmes/Bordeaux) - Mukiele (Leipzig) puis Amian (TFC), Niakhaté (Mayence), Upamecano (Leipzig), Ballo-Touré (LOSC) - Tousart (Cap.) (OL), I.Sissoko (Strasbourg) puis Guendouzi (Arsenal), Saint-Maximin (OGC Nice) puis Coco (EAG), Reine-Adélaïde (SCO Angers) puis Ikoné (LOSC) - Terrier (OL) puis Mateta (Mayence), Bamba (LOSC).