L1

Deux Lillois dans l'équipe-type de la 15e journée

Commentaire(s)
L'équipe-type de la 15ème journée de Ligue 1.
L'équipe-type de la 15ème journée de Ligue 1.

Suite à la 15ème journée de Ligue 1, qui s'est terminée hier soir avec la victoire du PSG face à Angers, la rédaction de MadeinFOOT distribue ses bons points et dévoile son équipe-type. Deux Marseillais y sont présents, mais on y retrouve aussi deux Lyonnais, deux Lillois, un Stéphanois, un Parisien, un Niçois, un Monégasque et un Nancéien.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 15E JOURNÉE

  • Ruffier (ASSE) : Déjà décisif à Angers dimanche après-midi, le portier des Verts a encore rendu une copie parfaite face à l'Olympique de Marseille ! Auteur de trois parades décisives en première mi-temps, pour sept arrêts au total, il a permis à des Verts bien pâles de remporter un point face aux Phocéens. Sa deuxième nomination consécutive dans notre onze-type.
  • Cuffaut (ASNL) : Le latéral de Nancy a été très en vue sur le synthétique de Marcel-Picot lors du derby de Lorraine face à Metz. Un but - le deuxième de son équipe - sur son seul tir cadré, une passe décisive et quatre ballons récupérés. Très solide défensivement et omniprésent offensivement, il a réalisé sans conteste la meilleure prestation de sa saison.
  • Dante (Nice) : À Guingamp, Dante a rayonné. En l'absence de Paul Baysse, il abat un travail pour deux. Solide face aux attaquants bretons, le défenseur brésilien du Gym s'est montré quasi parfait : 7 duels gagnés sur 10 et 9 dégagements défensifs. Une technique au-dessus de la moyenne pour un défenseur axial (97% de passes réussies sur le billard du Roudourou).
  • Thiago Silva (PSG) : Le Brésilien a fait du Thiago Silva. Impérial en défense (6 dégagements), que ce soit au sol ou dans les airs (4 duels gagnés sur 5), le capitaine du Paris Saint-Germain s'est même payé le luxe d'ouvrir le score d'une belle tête piquée. À noter, également, un superbe sauvetage sur sa ligne sur une tête de Cheikh N'Doye. Indispensable !
  • Hubocan (OM) : Défenseur axial de formation, il a plutôt très bien dépanné dans le couloir gauche. Avec un client de qualité en face de lui (Oussama Tannane), il a rendu une copie très propre. Solide défensivement et très rarement pris à revers.
  • Tolisso (OL) : Le milieu de terrain a parfaitement fêté son centième match en Ligue 1 avec son club formateur. Il a notamment été l'auteur d'un but, le premier des siens lors du carton réalisé chez les Canaris. Plaque tournante de l'OL à la Beaujoire (88 ballons touchés, total le plus élevé du match), il a bien huilé le jeu de sa formation tout en se montrant présent dans les tâches plus obscures (8 ballons récupérés).
  • Vainqueur (OM) : Sans conteste, sa meilleure performance depuis son arrivée sur la Canebière. À Saint-Etienne, il a eu très peu de déchets, prenant rapidement la mesure du milieu de terrain stéphanois. 5 tacles réussies, 2 tirs tentés et 85% de passes réussies : il a été omniprésent dans le Chaudron.
  • R.Lopes (LOSC) : Quand Rony Lopes joue à ce niveau, il est indispensable aux Dogues ! Face à Caen, le joueur portugais a été décisif (buteur et passeur) et très percutant (100% de ses dribbles réussis). Avec 5 tirs tentés, il a été le joueur le plus entreprenant sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy. Une prestation solide qui demande confirmation.
  • Valbuena (OL) : Déjà buteur, dimanche, face au PSG (1-2), le milieu de terrain lyonnais a récidivé, mercredi, à la Beaujoire. À l'heure de jeu, il est venu tromper Riou d'une belle frappe enveloppée. Un but qu'il a notamment célébré avec un doigt devant la bouche, tourné vers la tribune de presse, comme pour faire taire ses détracteurs. À l'origine du but de Gonalons, Valbuena (95% de passes réussies) a aussi été passeur décisif sur la réalisation de la tête de Diakhaby. Une prestation aboutie.
  • Sliti (LOSC) : Comme Rony Lopes, Naïm Sliti a délivré une superbe partition dans la victoire du club nordiste face à Caen. Impliqué sur les quatre buts des siens (une passe décisive et trois passes clés), auteur de l'un d'entre eux d'une frappe puissante du gauche en angle fermé, l'ancien joueur du Red Star a beaucoup bataillé (23 duels, total le plus élevé du match) mais a surtout impressionné.
  • Carrillo (Monaco) : Ces dernières semaines, à chaque fois qu'il joue il prouve qu'il est bien plus qu'un simple remplaçant. Auteur de l'ouverture du score à Dijon (sur son seul tir cadré), tel le renard des surfaces qu'il est. Présent (6 duels aériens disputés) et utile dans le jeu (83% passes réussies).