L'équipe-type de la 38e journée


Après la 38e journée de Ligue 1, jouée samedi soir, l'heure est venue pour la rédaction de MadeinFOOT de dévoiler la dernière équipe-type de la saison.


L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 38E JOURNÉE

  • Zelazny (Troyes) : il a sorti pas moins de dix arrêts face à Monaco ! Malheureusement, ce ne fut pas assez pour éviter une défaite 3-0 synonyme de relégation pour l’ESTAC.
  • Dubois (Nantes) : pour sa dernière à la Beaujoire, le capitaine des Canaris s’est offert un match plein devant Strasbourg (1-0). Auteur de l’unique but du match, il a eu une activité débordante dans son couloir (6 centres) et a fait preuve de beaucoup de justesse (85% de passes réussies).
  • Perrin (St-Etienne) : 4 dégagements et 2 tacles pour le défenseur des Verts, qui a surtout brillé dans la relance (92% de passes réussies, 4 longs ballons sur 5) pour permettre à l’ASSE de dominer son sujet contre Lille (5-0).
  • Kamara (Marseille) : une passe décisive pour Sanson (voir plus bas), mais pas que ! Solide dans les duels (8/12), il a récupéré beaucoup de ballons (4 tacles, 2 interceptions) et les a bien relancés (98% de passes réussies). Le jeune défenseur central marseillais (18 ans) a confirmé, face à Amiens (2-1), qu’il pourrait jouer un rôle plus important encore la saison prochaine.
  • Poundjé (Bordeaux) : à l’origine du second but et passeur sur le quatrième, il a amplement participé au large succès bordelais à Metz (0-4). Il s’est aussi appliqué à bien défendre avec 5 dégagements, 2 interceptions et 1 tacle.
  • Sanson (Marseille) : auteur d’une ouverture du score magnifique, il s’est mis dans d’excellentes dispositions pour briller pour cette dernière au Vélodrome. D’une justesse extrême dans ses passes (95% de réussite), l’ancien Montpelliérain s’est beaucoup projeté et a terminé la rencontre avec 8 centres et 3 passes avant un tir.
  • Fabinho (Monaco) : dans la lignée de ses dernières performances, le brésilien a été omniprésent au milieu, tant dans la récupération (6 tacles, 12 duels gagnés) qu’offensivement (2 passes avant un tir, 1 frappe cadrée).
  • R.Lopes (Monaco) : le Portugais a une nouvelle fois mené l'ASM vers les sommets. Pour sa première saison pleine à Monaco, l'ailier s'est montré précieux. Renard des surfaces sur le premier but, il s'est créé, seul, le deuxième. Conséquence, 15 buts et 4 passes décisives pour l'ancien Citizen... et une deuxième place pour Monaco.
  • Hamouma (St-Etienne) : le numéro 21 des Verts a connu une saison 2017-2018 particulièrement compliquée, mais il a su la terminer de la plus belle des manières. Auteur d'un triplé, son premier à l'ASSE, il a tout réussi dans cette belle soirée (10 centres, 3 passes avant un tir).
  • Depay (Lyon) : habitué à inscrire des buts décisifs, il a inscrit face à Nice (3-2) un triplé déterminant pour l’OL, qualifié pour la prochaine Ligue des Champions. Auteur de 19 buts et 9 passes décisives en Ligue 1, il a été l’un des grands artisans de la saison lyonnaise.
  • Sliti (Dijon) : après avoir provoqué l’ouverture du score dijonnaise, un but contre son camp de Capelle, suite à un exploit personnel dans la surface angevine, il a offert le second but à Julio Tavares pour porter le DFCO vers sa dernière victoire de la saison (2-1).