L1

Le LOSC perd deux points contre Troyes dans le money time (analyse et notes)

Commentaire(s)
Le LOSC perd deux points contre Troyes
Le LOSC perd deux points contre Troyes

Le LOSC n'y arrive pas ! Les Nordistes pensaient tenir leur victoire, mais un penalty dans le temps additionnel les a obligés à concéder le nul (2-2) en cette neuvième journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 9ème journée
LOSC Lille - ESTAC Troyes : 2-2 (1-1)
Buts :
L.Araujo (12ème) et T.Mendes (74ème) pour le LOSC ; Darbion (4ème) et Niane (s.p 90ème+2) pour l'ESTAC.

LE FAIT DU MATCH

Marcelo Bielsa revoit enfin ses plans ! Il reste moins de vingt minutes à jouer, Marcelo Bielsa lance Ezequiel Ponce, seul véritable attaquant de pointe de formation côté lillois. Le LOSC joue plus haut, mais surtout, Nicolas Pépé passe sur un côté où il est plus libre. Lorsqu'il retrouve son rôle, l'Ivoirien semble plus en jambes et martyrise l'arrière-garde troyenne. Quant à Ponce, il a failli marquer sur son premier ballon, et a montré toute sa détermination. Enfin un déclic pour les Nordistes ? Il faudra pour cela éviter les erreurs de défense préjudiciables...

LES BUTS

1-0 (4ème) : Troyes cueille Lille à froid ! Jérémy Cordoval réussit une superbe accélération sur son côté droit, il trouve la place pour un centre en direction du coeur de la surface. Edgar Ié est trop court, Yves Bissouma est en retard : Stéphane Darbion se glisse entre les deux Lillois pour fusiller Mike Maignan de près.

1-1 (12ème) : Luiz Araujo remet le LOSC à hauteur ! La patte Bielsa commence semble-t-il à se faire ressentir, les Dogues redoublent de passes courtes et créent un décalage côté droit où Anwar El Ghazi peut prendre la profondeur. Le Néerlandais lève la tête et envoie un centre plongeant. L'appel de Nicolas Pépé embarque deux défenseurs, le ballon arrive au second poteau où Luiz Araujo termine dans le but vide.

2-1 (74ème) : Thiago Mendes donne l'avantage au LOSC ! Gros travail de Pépé, repassé sur l'aile gauche après l'entrée d'Ezequiel Ponce. L'ivoirien fait admirer sa technique sur le flanc avant de servir Thiago Mendes aux vingt mètres. Sur son contrôle, le milieu élimine son adversaire avant d'armer une frappe enroulée à ras de terre qui trouve le petit filet de Mamadou Samassa.

2-2 (90ème+2) : Troyes reprend le LOSC a la dernière minute ! Ibrahim Amadou commet une faute en ceinturant un attaquant troyen dans sa surface... Penalty, rouge pour Edgar Ié, expulsé par erreur par l'arbitre. Adama Niane se présente face à Mike Maignan et le prend à contre-pied.

L'HOMME DU MATCH

Thiago Mendes. Le Brésilien a manqué à l'entre-jeu lillois... Il est de retour, en pleine forme ! Le milieu de terrain a orienté le jeu, récupéré des ballons et créé du danger lorsque le LOSC peinait à approcher des buts de Mamadou Samassa. Une énorme frappe des vingt mètres en première période a obligé le portier troyen à se détendre superbement pour empêcher le ballon d'aller chercher sa lucarne, la deuxième, à ras du sol, donne l'avantage aux siens. Les Nordistes auront besoin de lui pour renouer avec la victoire.

LES NOTES

LOSC : Maignan (6) - Ié (5.5), Amadou (6.5), J.Alonso (5) - Bissouma (6.5), Thiago Mendes (7), Ballo-Touré (5.5) - El Ghazi (7), Benzia (5.5), Araujo (6.5) - Pépé (4.5).

Troyes : Samassa (6) - Cordoval (6), Vizcarrondo (4.5), Hérelle (4), Traoré (5) - Bellugou (5.5) - Pelé (4.5), Khaoui (6), Dingomé (5.5), Darbion (6) - Niane (4).

LES CONSÉQUENCES

Le LOSC revient... presque. Il reste beaucoup d'imprécisions techniques, mais les jeunes Nordistes commencent à prendre goût au jeu mis en place par Marcelo Bielsa. Jeu court, longues transversales, pressing... Les fondamentaux d'El Loco apparaissent de mieux en mieux dans le XI lillois. Mieux, les deux lignes défensives ont montré moins de fébrilité tandis qu'Anwar El Ghazi s'est imposé comme un véritable fer de lance en attaque. Malgré tout, ces Loscistes sont encore jeunes, perdent des ballons et concèdent des buts sur des erreurs de concentration... Il faudra progresser encore.

Troyes avait habitué à mieux, mais continue de montrer une solidarité sans faille ! Le bloc formé par l'ESTAC semble toujours aussi solide, il a fallu un petit exploit pour que Lille marque son deuxième but... Mais les Aubois ont montré de nombreuses difficultés en contre, leur point fort. Incapables de réussir les mêmes actions limpides qui leur avaient permis d'ouvrir le score contre Saint-Etienne et Metz. Peu importe, sous la houlette d'un Jean-Louis Garcia surexcité, les joueurs troyens se sont remis dans le sens de la marche pour arracher le nul. L'ESTAC continue de montrer de belles promesses !