L1

Les Dogues résistent aux Aiglons (analyse et notes Nice-LOSC)

Commentaire(s)
Le Lille OSC et l'OGC Nice se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
Le Lille OSC et l'OGC Nice se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Au sortir d'une partie agréable et équilibrée, les Aiglons de l'OGC Nice et les Dogues du Lille OSC se sont quittés sur un score de parité (1-1), ce dimanche après-midi lors de la 8ème journée de Ligue 1. Burak Yilmaz (58ème) a répondu à l'ouverture du score de Kasper Dolberg (49ème).

Ligue 1 - 8e Journée

Nice
1 - 10 - 0 Lille
K. Dolberg 49'
58' B. Yilmaz

LE FAIT DU MATCH

Les buteurs se répondent ! Après une première mi-temps équilibrée mais pauvre en occasion franche, les avant-centres ont secoué le cocotier en début de seconde période, de fort belle manière qui plus est. À l'issue d'un très beau mouvement collectif, Kasper Dolberg a été le premier à dégainer, d'un sublime piqué plein de maîtrise (49ème). Moins de dix petites minutes plus tard, Burak Yilmaz lui a répondu avec un but magistral d'une volée puissante du droit après un sublime contrôle orienté de la poitrine (58ème). Deux éclairs de génie qui ont illuminé cette rencontre entre représentants français de la Ligue Europa.

LES BUTS

1-0 (49ème) : Le Gym prend les devants ! Après un bon mouvement collectif initié par Morgan Schneiderlin puis relayé par Rony Lopes, Alexis Claude-Maurice est trouvé à gauche du terrain. L'ancien joueur de Lorient sert ensuite Kasper Dolberg dans l'axe. L'attaquant danois parvient alors à résister à son adversaire direct, s'infiltre dans la surface et trompe Mike Maignan d'un petit piqué plein de maîtrise. C'est le troisième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 9 des Aiglons.

1-1 (58ème) : Les Dogues recollent ! Trouvé dans le couloir droit, Luiz Araujo n'est pas attaqué et a tout loisir de distiller une magnifique ouverture, du pied gauche, à destination de Burak Yilmaz. Trouvé à gauche de la surface, l'attaquant turc réalise un superbe contrôle orienté de la poitrine puis reprend le cuir d'une volée du droit limpide et surpuissante. Walter Benitez ne peut que constater les dégâts sur le quatrième but inscrit cette saison en championnat par l'ancien joueur du Besiktas Istanbul.

L'HOMME DU MATCH

Renato Sanches (Lille OSC). Le milieu de terrain portugais a rayonné dans l'entrejeu. Très souvent trouvé (78 ballons touchés), il a fait étalage de sa grande qualité technique (95 % de passes réussies, 3 dribbles) et de son influence énorme dans le jeu des Dogues (2 passes clés, 4 centres, 10 passes en profondeur). Défensivement, il a également fait, et bien fait, le travail (8 duels remportés, 2 tacles, 2 dégagements, 1 tir bloqué). Remplacé à la 79ème minute par Xeka.

LES CONSÉQUENCES

Après sa déroute concédée en Ligue Europa jeudi soir sur la pelouse du Bayer Leverkusen (6-2), l'OGC Nice a très bien réagi en livrant ce qui ressemble à son meilleur match de la saison. Très vite rattrapés au score, les Aiglons ont eu le ballon pour s'imposer mais Khéphren Thuram, seul au second poteau à la réception d'un bon coup-franc botté par Amine Gouiri, a raté le cadre de la tête (85ème). Suite à ce score de parité, les protégés de Patrick Vieira restent à la cinquième place du classement (14 points), à une petite unité du podium.

À voir aussi : Le film de Nice - Lille

Pour la première fois de la saison en championnat, le Lille OSC a encaissé le premier but d'une rencontre. Mais les hommes de Christophe Galtier ont de la ressource et l'ont prouvé en mettant à peine neuf petites minutes pour recoller. Émoussés physiquement et opposés à une belle formation azuréenne, les Dogues, toujours invaincus, devront se contenter d'un petit point. Crédités de 18 unités au compteur, le club nordiste compte le même nombre de points que le Paris Saint-Germain, leader à la différence de buts (+17 contre +11).

Photos Matchs : Nice 1 - 1 Lille