L1

Les flops de la 16ème journée

Après chaque journée de Ligue 1, MadeInFOOT.com vous propose son top/flop du week-end, regroupant les actions qui ont satisfait ou déçu la rédaction. Second acte avec les flops de cette seizième journée du championnat de France.

Les flops :

- Dabo et Alonso, les rouges qui tâchent : si le derby n’a pas dépassé des sommets d’intensité, ce dimanche soir, à Geoffroy-Guichard, il a été marqué par plusieurs gestes déplacés. Stéphanois comme Lyonnais ont terminé à dix. Et pour cause, Mouhamadou Dabo a offert un triste remake du duel Zidane-Materazzi en assénant un coup de tête sur le torse de Max-Alain Gradel, non moins provocateur. De son côté, Alejandro Alonso n’a disputer que quelques minutes lors de ce derby, une réaction virulente et un tacle trop dangereux lui valant deux avertissements logiques. Une bien triste note lors d’une rencontre peu emballante.

- Marseille déraille : la dernière sortie de l’OM au Vélodrome s’était soldée par une déroute face à Lyon (1-4). Ce dimanche, c’est Lorient qui est venu replonger les hommes d’Elie Baup en plein doute (0-3). Une claque précipitée par l’expulsion de Kaboré avant la pause, laissant le soin à Aliadière d’ouvrir le score sur penalty. Au cœur d’une prestation insipide, les Phocéens ont montré d’inquiétantes dispositions, bien loin de former un collectif digne de ce nom.

- Khazri n’y était pas : auteur d’une prestation bien terne, ce vendredi, Wahbi Khazri a erré sur la pelouse du Stadium de Toulouse (0-0). Le milieu de terrain bastiais n’a d’ailleurs joué qu’une heure, Frédéric Hantz préférant le remplacer rapidement. Auteur de plusieurs mauvais choix, Khazri s’est même montré passablement énervé. Le symbole d’un Sporting impuissant, auteur de son deuxième match et vierge d’affilée.

- Rennes ne tient pas : Frédéric Antonetti voulait voir ses hommes dans l’action plutôt que dans la réaction. Une semaine après un retour renversant face à Troyes (3-2), l’entraîneur rennais a été servi. Dominateurs, les Bretons prennent leurs distances face à Brest. Avant de voir les hommes de Landry Chauvin revenir au score dans les dernières minutes. Un nouveau coup d’arrêt qui laisse Antonetti et les siens au ralenti, à l’image de ses concurrents directs.

- Ajaccio, la sortie de route : totalement dépassé, l’ACA n’a pas existé sur la pelouse de Montpellier (0-3), ce samedi. Une déroute qui place Alex Dupont et ses hommes au bord de la zone rouge, à égalité avec Evian, premier relégable. Avec une seule victoire lors des neufs derniers matchs de championnat, les Corses paraissent fragilisés avant d’aborder deux rencontres importantes, face à Reims et Troyes, deux concurrents directs au maintien.

Catégorie :  LOSC, Ligue 1
Dans la même rubrique
Articles associés
réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos LOSC

1 2 3 4 5

Vidéos LOSC