L1

Un Lille à réaction chute à Nice (analyse et notes)

Commentaire(s)
Le Lille OSC s'est incliné face à l'OGC Nice (2-1), ce vendredi soir.
Le Lille OSC s'est incliné face à l'OGC Nice (2-1), ce vendredi soir.

En ouverture de la 28ème journée de Ligue 1, les Aiglons de Nice ont logiquement pris le meilleur sur les Dogues de Lille (2-1), ce vendredi soir. Avec ce succès, les Azuréens sont plus que jamais dans la course à la cinquième place et à l'Europe. Les Nordistes, qui ont perdu Ibrahim Amadou et Edgar Ié sur blessures, continuent leur chute et inquiètent de plus en plus.

Ligue 1 - 28ème journée
OGC Nice - Lille OSC : 2-1 (1-0)
Buts : M.Balotelli (5ème), W.Cyprien (80ème) pour l'OGC Nice - L.Araujo (51ème) pour le Lille OSC.

LE FAIT DU MATCH

Arnaud Souquet, décisif sur son premier ballon ! Décalé dans le couloir droit par Allan Saint-Maximin, le latéral, qui faisait son grand retour après plusieurs semaines d'absence sur blessure, lève la tête et décoche une merveille de centre à destination du second poteau. Seul, Wylan Cyprien s'applique et, du plat du pied gauche, expédie le ballon sous la barre transversale de Mike Maignan et inscrit le but de la victoire.

LES BUTS

1-0 (5ème) : Nice démarre tambour battant ! Sur un corner frappé côté droit par Wylan Cyprien, Mario Balotelli devance Adama Soumaoro dans la surface et plonge au premier poteau pour placer une tête décroisée. Mike Maignan est sans réaction et s'incline sur sa gauche. C'est le 14ème but inscrit cette saison en championnat par "Super Mario".

1-1 (51ème) : Lille recolle ! Sur un contre, Luiz Araujo remonte le terrain plein axe et décale Nicolas Pépé, dans la profondeur, sur le côté droit. Arrivé dans la surface, l'ancien joueur du SCO Angers lève la tête et place un centre à ras de terre au point de penalty. Luiz Araujo, qui a parfaitement suivi l'action, termine d'un plat du pied droit. Walter Benitez est pris à contre-pied. C'est le 3ème but de Luiz Araujo en Ligue 1 cette saison.

2-1 (79ème) : Les Aiglons repassent en tête ! Sur l'aile droite, Allan Saint-Maximin combine avec Arnaud Souquet, qui se retrouve en position de centre. Le latéral droit lève la tête et voit Wylan Cyprien seul au deuxième poteau. Son ballon, d'un piqué du pied droit, est parfait. Comme la reprise du milieu de terrain du Gym, qui, d'un plat du pied gauche, fait mouche sous la barre transversale d'un Mike Maignan surpris.

L'HOMME DU MATCH

Mario Balotelli (OGC Nice). Auteur de l'ouverture du score, d'une tête rageuse, "Super Mario" est entré dans l'histoire de l'OGCN en inscrivant le 3000ème but du club azuréen en Ligue 1.

LES NOTES

Nice : Benitez (6) - Burner (6,5), Marlon (5,5), Dante (Cap.) (6), Coly (6) - Cyprien (6,5), Tameze (5,5), Seri (6) - Saint-Maximin (6,5), Balotelli (6,5), Pléa (5).

Lille : Maignan (5,5) - Ié (5), Soumaoro (5), Alonso (5,5), Ballo-Touré (6) - Amadou (Cap.) (5), Thiago Maia (4,5) - Pépé (6), Benzia (5), Araujo (5) - Mothiba (5,5).

LES CONSÉQUENCES

Repris en début de deuxième période, les hommes de Lucien Favre ont su réagir, puis tenir, pour aller chercher trois points précieux dans la lutte pour la cinquième place. Avec cette victoire, qui met fin à une série de cinq matches sans succès, l'OGC Nice grimpe au septième rang du classement (39 points), avec le même total que Nantes, sixième, et Montpellier, cinquième.

En encaissant un but dès la cinquième minute de jeu, les Lillois se sont encore une fois tirés une balle dans le pied. S'ils ont bien réagi en seconde mi-temps, les protégés de Christophe Galtier reviennent de la Côte d'Azur avec aucun point dans leurs valises. Toujours dix-neuvième au classement (27 points), le LOSC pourrait voir ses concurrents directs prendre leurs distances.