Bielsa a refusé trois joueurs en fin de mercato...

Marcelo Bielsa et Luis Campos (à droite) ont eu quelques différends cet été.
Marcelo Bielsa et Luis Campos (à droite) ont eu quelques différends cet été.

Les tensions naissantes entre Marcelo Bielsa et Luis Campos, conseiller du président Gérard Lopez au LOSC, prendraient leurs racines dans les tractations du dernier mercato, où l'entraîneur argentin se serait opposé à plusieurs propositions faites par le dirigeant portugais.

« Bielsa-Campos, le désaccord », écrivent ce matin nos confrères du journal L’Equipe. Arrivé au début de l’été dernier pour lancer véritablement le projet de Gérard Lopez, le coach argentin aurait du mal à vivre sa cohabitation avec Luis Campos, conseiller sportif du président luxembourgeois. D’après le quotidien, un lien peut même être établi entre ces tensions naissantes et l’absence de l’ancien directeur sportif Monégasque depuis fin août et la fermeture du marché des transferts estival.

Campos, qui avait pris des congés sur la première semaine de septembre, n’est pas apparu au domaine de Luchin sur les deux suivantes et pendant ce temps, Bielsa aurait commencé à creuser un fossé entre son équipe et le clan du dirigeant portugais. La mise à l’écart soudaine de Joao Sacramento, adjoint en charge de la vidéo que Luis Campos avait débauché de Monaco en janvier dernier, en est une preuve parmi d’autres.

Bony, Mangala et Layun recalés

Pour connaître l’origine de cet antagonisme, il suffit de remonter au dernier mercato, et plus précisément aux ultimes jours du mois d’août. Campos souhaitait alors incorporer quelques joueurs d’expérience à un effectif juvénile (depuis le début de la saison, le LOSC fait jouer l’équipe la plus jeune des cinq grands championnats européens). Trois joueurs ont ainsi été proposés à Marcelo Bielsa : le défenseur international français Eliaquim Mangala (26 ans/Man City), le latéral polyvalent du FC Porto Miguel Layun (28 ans) et Wilfried Bony (28 ans), sur la sellette à Manchester City. À chaque fois, El Loco a opposé son veto.

Des refus qui interrogent, plus particulièrement au sujet de Bony. Même si son profil diffère de celui de Nicolas De Préville, l’attaquant ivoirien aurait pu remplacer au moins numériquement le néo-Bordelais, parti contre un chèque de 10 M€ en Gironde. « Je n’étais pas d’accord avec son arrivée. Elle m'a été soumise le dernier jour », a expliqué Bielsa en conférence de presse. « Quand j'ai proposé à Marcelo de faire venir des joueurs confirmés, il n'en a pas voulu », confirmait Gérard Lopez au début du mois. « On lui a proposé Bony par exemple. Mais Marcelo voulait un groupe qui correspondait à ses besoins, un groupe qu'il a choisi avec Luis Campos. » Cette affirmation, qui sous-entend que Bielsa et Campos ont travaillé main dans la main tout l'été durant, est aujourd'hui fortement discréditée...


Réagissez à l'article "Bielsa a refusé trois joueurs en fin de mercato..."