LOSC

Galtier explique le revers lillois

Commentaire(s)
Le coach des Dogues n'a pas critiqué ses hommes
Le coach des Dogues n'a pas critiqué ses hommes

Alors que le LOSC s'est incliné a dix minutes du terme sur la pelouse de Nice vendredi soir (2-1), Christophe Galtier a tenté d'expliquer la défaite des Dogues, sans tirer sur ses joueurs : "Sur le premier coup de pied arrêté, on subit la force athlétique de Mario Balotelli. Cela nous a forcés à courir après le score. Nous avons manqué de justesse dans la dernière passe ou le dernier geste technique, ce qui ne nous a pas permis de nous procurer des occasions en première période. En seconde mi-temps, nous avons le bonheur d’égaliser rapidement face à une équipe qui commençait à fatiguer. À partir de là, le match était différent, chacun se rendait coup sur coup. Vient alors l'entrée de Souquet. Nous allions répondre tactiquement pour fermer le couloir, mais nous n’avons pas eu le temps car le ballon n’est pas sorti. Ça nous a coûté cher car il a délivré une passe décisive pour Cyprien."