Rafael Leão voulait revenir au Sporting, selon le Président du club


Rafael Leão aurait voulu rentrer au Sporting
Rafael Leão aurait voulu rentrer au Sporting

Le Président du Sporting, Sousa Cintra, a confirmé les envies de départ de Rafael Leão. D'après lui, le joueur voulait retourner à Lisbonne, mais son agent et son père ont refusé...

En début de semaine, le LOSC a enfin eu l'aval de la DNCG pour valider les derniers contrats restant, à savoir Jérémy Pied, Rui Fonte, Costanza et Rafael Leão. Le dernier, qui est l'un des grands espoirs du Portugal, connaît un début de carrière difficile avec une rupture de contrat unilatérale avec son club formateur, le Sporting, au mois de juin dernier.

Annoncé blessé depuis quelques semaines par le club nordiste, qui n'a pas encore pu profiter des qualités du jeune homme en match officiel, Rafael Leão aurait eu l'envie de retourner à Lisbonne ces derniers jours, comme l'expliquait Publico -un média sérieux au Portugal- mardi. La longueur pour valider son contrat aurait notamment joué un rôle dans sa réflexion. Si le LOSC a, dans la foulée, balayé cette rumeur en officialisant l'aval de la DNCG, le Sporting confirme l'envie de Rafael Leão de rentrer au bercail.

Au cours d'une interview pour SIC Noticias, Sousa Cintra, le président des Lions, a expliqué que c'est l'agent du joueur, qui est aussi celui de Xeka, qui a refusé de le retransférer au Portugal. "C'est dommage que Rafael Leão ne soit pas resté au Sporting. On ne l'a pas touché lors de l'attaque à l'Academia. Son agent a carton rouge du Sporting pour ne plus faire affaire. De grands clubs étant prêt à négocier avec le Sporting. Ils l'ont emmené à Lille, un club avec de grandes difficultés. Face à cette impasse (son inscription à la LFP) il y avait la possibilité de le faire revenir mais son agent et son père ont, une fois encore, poussé le gamin. Il aurait pu quitter le Sporting pour un grand club... Il voulait revenir mais le problème a été son père et son agent" a-t-il déclaré. Rafael Leão devrait bientôt faire ses preuves du côté du Stade Pierre Mauroy.