LOSC

Renato Sanches monte enfin en puissance !

Commentaire(s)
Renato Sanches monte en puissance
Renato Sanches monte en puissance

Renato Sanches a sorti un gros match hier face à l'Olympique Lyonnais. Le milieu portugais, qui enchaîne une deuxième prestation de haut niveau après celle face à Dijon samedi, a-t-il enfin lancé sa saison ?

Déjà très intéressant contre Dijon samedi (victoire du LOSC 1-0), Renato Sanches a enchaîné avec un deuxième bon match, hier, face à l'Olympique Lyonnais (victoire 1-0). L'international portugais de 22 ans, arrivé cet été contre vingt millions d'euros, a répondu présent à un poste nouveau pour lui, comparable à celui de milieu/piston droit. Excentré, l'ancien du Benfica ou du Bayern Munich a montré qu'il était en grande forme en répétant les efforts pour éteindre, complètement, Youssouf Koné (sorti sur blessure à la demi-heure) grâce à un pressing haut. Sa technique a aussi été très appréciée par ses coéquipiers puisqu'il a su combiner avec Celik, son latéral, mais aussi ses attaquants à l'image de ce superbe centre sur la tête d'Osimhen (10ème).

"Renato Sanches est un joueur très impatient. Je l'avais trouvé très bien contre Dijon. Ce soir, je voulais avoir un peu plus de solidité sur la durée du match, avec un milieu dénsifié même si Renato était en position excentrée. Il a de la personnalité, une capacité à jouer. Il reste solide sur ses jambes. Et quand il a su amener le danger, il a fait ce centre sur Victor Osimhen. C'est un joueur d'un niveau élevé qui doit apporter ses qualités au service du collectif. Il le fait bien depuis deux matchs" commentait Galtier après la rencontre. L'entraîneur des Dogues fait bien de rappeler que le joueur le plus cher de l'histoire du club apparaît enfin en forme. Depuis le début de saison, l'ex-Bavarois (7 matchs de L1 dont 4 comme titulaire), gêné par des pépins physiques, n'a pas vraiment brillé, à l'image de ce match catastrophique à Amsterdam, lors de la première journée de LDC. Au Pays-Bas, le Portugais avait déjà été testé à ce poste de piston droit mais avait clairement fait défaut à ses partenaires.

"Il a été frustré de ne pas beaucoup jouer pendant les saisons précédentes..."

Depuis ce match en septembre, Renato Sanches, complètement en manque de temps de jeu depuis 2016, semble enfin s'être remis la tête à l'endroit pour viser plus haut, et notamment l'Euro 2020 avec le Portugal. Débarrassé de ses pépins physiques, il peut enchaîner les entraînements et cela se ressent dans ses prestations, plus consistantes. "Depuis un moment, il enchaîne toutes les séances. Il est vite dans la frustration quand il ne joue pas. Il faut lui faire comprendre qu'il a eu quelques alertes musculaires au cours d'une préparation tronquée" expliquait déjà Galtier lundi, en conférence de presse. "Ca bout en lui, c'est un gros compétiteur. Il a été frustré de ne pas beaucoup jouer pendant les saisons précédentes. Il s'est mis énormément de pression pour jouer l'Euro. Mais je ne veux pas qu'il brûle les étapes".

Hier, toute la frustration est ressortie, en bien, sur la pelouse du Parc OL, un stade qu'il a découvert à l'Euro 2016 avec le Portugal. Sacré meilleur jeune du championnat d'Europe il y a trois ans, le milieu de terrain a sorti une prestation aboutie face aux Lyonnais avec 55 ballons touchés, 74% de passes réussies et surtout 3 passes clés. Généreux dans l'effort (5 duels gagnés, 3 interceptions, 2 tacles), Renato Sanches pourrait rapidement enchaîner les matchs et former un trio très alléchant au milieu de terrain, avec Benjamin André et Boubakary Soumaré. La clé de la réussite du LOSC ?