Qualifs Euro 2020

Ikoné buteur, la France assure le spectacle face à l'Albanie (résumé et notes)

Commentaire(s)
La France fait le show
La France fait le show

L'Équipe de France s'est facilement imposée, ce samedi soir, 4-1 à domicile face à l'Albanie. Kingsley Coman, auteur d'un doublé, Olivier Giroud et Jonathan Ikoné, pour sa première sélection, ont trouvé le chemin des filets.

Qualification Euro 2020 - Stade des groupes / Groupe H

France
4 - 12 - 0 Albanie
K. Coman 8'
O. Giroud 27'
K. Coman 68'
J. Ikone 85'
90' S. Cikalleshi (P.)

Sous les yeux de Mbappé et Kimpembe, forfaits pour le rassemblement et en tribunes. l'équipe de France a parfaitement réussi sa rentrée des classes face à l'Albanie (victoire 4-1). Dans une belle ambiance au Stade de France, malgré le couac avant le coup d'envoi, les Bleus ont rapidement enflammé leurs supporters avec un but précoce de la part de Kingsley Coman (8ème). Le Bavarois profite d'une superbe ouverture pied gauche de Raphaël Varane pour prendre de vitesse Roshi et finir facilement devant le portier albanais, impuissant. Bien dans leurs pompes, les Bleus de Deschamps répètent leurs gammes et se trouvent facilement. Olivier Giroud double la mise au terme d'une subtile action façonnée par Varane (encore lui), Griezmann et Hernandez. Le latéral bavarois, parti en profondeur, centre à ras-de-terre pour le numéro 9 des Bleus, auteur de son 36ème but en sélection (27ème). Avant le but, le joueur de Chelsea s'est offert une énorme occasion de la tête, mais Xhimshiti a sauvé les siens sur la ligne (12ème).

Griezmann en manque de réussite...

Peu inquiétés (1 tir, 0 cadré), les Français se projettent vers l'avant mais Antoine Griezmann brille par sa malchance dans le dernier geste. Très en vue en première période, Lucas Hernandez est lancé sur orbite par Clément Lenglet, avec un ballon au-dessus de la défense. Le gaucher prend de vitesse son vis-à-vis avant de pénétrer dans la surface de réparation et pousse le capitaine albanais à la faute. Un pénalty logique est sifflé pour les Bleus mais Antoine Griezmann trouve la barre transversale (36ème). Le nouveau joueur du Barça s'est remis la tête à l'endroit à la pause mais va de nouveau manquer un face à face. Cette fois, ce n'est pas le poteau qui repousse sa tentative, mais Thomas Strakosha, le gardien adverse. À l'amorce d'un superbe mouvement collectif, le numéro 7 de l'équipe de France combine avec Coman en une-deux, puis avec Lemar. Le Colchonero trouve ensuite Giroud, qui remet astucieusement pour le natif de Mâcon. Alors qu'il s'imaginait déjà célébrer ce but, le portier adverse s'interpose et évite le troisième but (55ème).

... Coman tire son épingle du jeu

Si la soirée d'Antoine Griezmann est difficile dans le domaine de la finition, celle de Kingsley Coman est parfaite. L'attaquant bavarois, qui a la lourde tâche de remplacer Kylian Mbappé dans le couloir droit ce soir, a marqué de précieux points. Très disponible, l'ancien Parisien s'est offert un doublé grâce à Griezmann, qui a tout de même conservé son rôle de maitre à jouer malgré ses quelques peines offensives. Le Barcelonais combine, encore une fois, avec Hernandez puis Giroud, pour adresser un centre au cordeau en direction de Coman, qui conclut facilement (58ème). Au total, le Bavarois sort un match monstrueux avec 63 ballons touchés, 91% de passes réussies, 3 passes clés et 2 dribbles réussis avant de laisser sa place, pour le dernier quart d'heure, au petit nouveau Jonathan Ikoné (77ème).

Invité surprise de la liste de Deschamps, le natif de Bondy avait confié jeudi, sourire au lèvre, qu'il avait du mal à trouver le sommeil depuis son arrivée à Clairefontaine. S'il espérait faire ses débuts ce week-end, le Lillois rêvait de faire bonne impression au sélectionneur, voire même s'offrir une passe décisive. Mais le Dogue a fait encore mieux puisqu'il a inscrit son premier but sous le maillot du coq, grâce à une offrande d'un autre entrant, Nabil Fekir (85ème). En toute fin de match, la fête est légèrement gâchée par le but inscrit par l'Albanie. Cikalleshi, lancé en profondeur, contourne Lloris par la droite et s'effondre face à la sortie du portier français. L'arbitre désigne le point de pénalty et l'Albanais se fait justice lui-même, pour sauver l'honneur (90ème) ! Pas de quoi gâcher la soirée des champions du Monde en titre, qui s'endormiront ce soir en tête du groupe H avec 12 points, à égalité de points avec l'Islande et la Turquie.