Ajaccio

Pedretti n'avait pas d'autres pistes

Commentaire(s)

Fraîchement débarqué du côté d'Ajaccio, le milieu de terrain français, Benoit Pedretti, est revenu, dimanche, dans les colonnes du quotidien L'Equipe, sur les conditions de sa signature au sein du club corse. L'ancien milieu de terrain du LOSC a notamment évoqué ses discussions avec le nouvel entraîneur nordiste, René Girard. "Le coach m'a dit qu'il comptait sur moi mais pas pour débuter. Sachant que cette année, il n'y a qu'un match par semaine, cela aurait été compliqué d'avoir du temps de jeu", assure l'ancien joueur de Sochaux, Marseille, Lyon et Auxerre.

Après un contact avec le technicien corse, Fabrizio Ravanelli, sa décision était prise. "Il m'a présenté le projet : faire grandir le club au niveau des infrastructures, améliorer le suivi des joueurs, les faire progresser... C'est un entraîneur étranger qui va beaucoup nous apporter. Il a été un grand joueur, il a côtoyé beaucoup de grands entraîneurs, il va certainement s'en inspirer."

Pour autant, l'ancien international tricolore doit se résoudre à jouer pour le maintien, et non pas pour les accessits européens comme c'était le cas à Lille. Pas de quoi l'effrayer avant de relever ce nouveau challenge. "J'ai déjà connu ça à Auxerre. C'est sur que la pression la plus sympa, c'est celle du haut de tableau. On verra ce qu'on est capables de faire. Avec Bonnart, Zubar, Mutu ou Ochoa, il y a pas mal de joueurs qui ont de l'expérience. Mais on ne fait pas une équipe avec des noms. Il faudra être bon sur le terrain", conclut-il.