Infos

Ibrahimovic pourrait se faire opérer, Gignac se méfie des Lyonnais, Lavezzi priorité d'un club anglais...

Commentaire(s)
L'actualité footballistique de ce mercredi après-midi 22 Octobre 2014 a été marquée par la possible intervention chirurgicale d'Ibrahimovic
L'actualité footballistique de ce mercredi après-midi 22 Octobre 2014 a été marquée par la possible intervention chirurgicale d'Ibrahimovic

L'actualité de ce mercredi après-midi 22 Octobre 2014 a principalement été marquée par l'état de santé de Zlatan Ibrahimovic ainsi que par les échéances de Ligue Europa qui se profilent, demain jeudi...

Lasne : "Le fait de recevoir Lyon aurait peut-être tout changé"

Présent sur les ondes de France Bleu Hérault dans le cadre de l'émission du Club Sers, le milieu de terrain de Montpellier, Paul-Bastien Lasne, est revenu sur la déroute concédée par sa formation contre l'Olympique Lyonnais (5-1), dimanche soir passé, dans le cadre de la dixième journée de Ligue 1. Une rencontre qui, à la base devait se disputer à La Mosson, mais suite aux intempéries a été inversée. Selon l'ancien joueur de l'AC Ajaccio, le résultat aurait surement été tout autre à la maison.

"On préférerait recevoir à la Mosson mais il faut s'adapter. Sur le terrain, on ne pense pas à l'inversion comme à Lyon hier. Trois déplacements c'est pénalisant mais peut-être qu'on aura l'occasion de jouer 2-3 matchs en seconde partie de saison. (...) Le fait de recevoir Lyon aurait peut-être tout changé avec le public. On aurait été sensibles aux encouragements des supporters. On ne peut pas refaire le match. On s'est déplacé, on a perdu lourdement, ça ne sert à rien de se poser des questions.", a indiqué le milieu de terrain relayeur à l'antenne.

Pantaloni démissionne ! (Officiel)

Les dirigeants de Tours (Ligue 2) ont officialisé, ce mercredi après-midi, le départ d'Olivier Pantaloni. En poste depuis juillet 2013, l'entraîneur, fortement pressenti pour prendre les rênes de l'AC Ajaccio (Ligue 2), a démissionné. Son adjoint, Alexandre Dujeux, assurera l'intérim

Communiqué de Tours

"Jean-Marc ETTORI, Président du Tours Football Club, a pris acte de la décision d'Olivier PANTALONI, entraîneur du groupe professionnel, de démissionner du poste qu'il occupait depuis juillet 2013 pour des raisons qui lui sont propres. La responsabilité de l'équipe professionnelle est provisoirement confiée à Alexandre DUJEUX. Cette décision prend effet immédiatement." peut-on lire sur le site internet officiel du club tourangeau.

Jallet : "Marseille, ce sera un très gros test"

Le match de clôture de la onzième levée de Ligue 1, dimanche soir prochain à 21 heures, mettra aux prises l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille. Un match du haut de tableau entre le quatrième et le leader du championnat qui, tout deux, surfent sur une dynamique de succès convaincants. Pour le défenseur latéral droit rhodanien, Christophe Jallet, cette rencontre aura logiquement une valeur de test.

« Ce sera un très gros test. Ce match va mettre face à face deux équipes en confiance qui ne ferment pas le jeu. Ce qui est sûr aussi, c’est qu’on ne doit pas s’enflammer. Il y aura à nouveau des périodes difficiles et on devra répondre présent. », a déclaré l'ancien défenseur du Paris Saint-Germain, dans un entretien accordé au quotidien Le Progrès.

Un convalescent fait son retour à Tola Vologe !

C'est une bonne nouvelle pour l'Olympique Lyonnais. Le milieu de terrain, Gueïda Fofana, a fait son retour à Tola Vologe ce mercredi matin. Opéré de la cheville en juillet et indisponible pour au moins six mois, le joueur, qui n'a plus ses béquilles et qui arborait un beau sourire, va pouvoir entamer une nouvelle phase de sa rééducation.

En effet, celui-ci va pouvoir redémarrer le travail en salle avec notamment des séances de vélo. Son retour à la compétition n'est, quant à lui, pas prévu avant le début de l'année civile 2015.

Une offre colossale pour arracher Lavezzi ?

L'attaquant international argentin du Paris Saint-Germain, Ezequiel Lavezzi, ne manque pas de prétendants malgré une entame de saison 2014-2015 plus que décevante. En effet, selon les informations du quotidien britannique The Mirror, les Reds de Liverpool apprécieraient grandement le profil d'El Pocho. L'entraîneur du club de la Mersey, Brendan Rodgers, aurait même fait de l'ancien attaquant de Naples une priorité. Au point de convaincre ses dirigeants de lâcher les livres sterlings !

Acheté pour 26 millions d’Euros en 2012, Liverpool serait ainsi prêt à mettre, dès cet hiver, 40 millions d’euros sur la table pour faire venir l’ancien Napolitain. Une somme conséquente, à même de faire réfléchir les instances dirigeantes du club de la Capitale. Une affaire à suivre.

Gignac se méfie des Gones et particulièrement de Lacazette

Ce dimanche soir à 21 heures, l'Olympique Lyonnais, quatrième du classement, accueillera le leader, l'Olympique de Marseille, dans une rencontre de la onzième journée de Ligue 1 qui a de quoi faire saliver. Sur une série de huit victoires de rang, les Phocéens abordent ce déplacement entre Rhône et Saône avec la plus grande méfiance. À l'image du meilleur réalisateur du championnat, André-Pierre Gignac.

« On doit garder cette humilité qui fait notre force, On sait que ça va être dur d’aller chercher la 9ème victoire. On va chez l’Olympique lyonnais. Ça va être compliqué car ils marchent bien à domicile en ce moment. Et puis Lacazette est en feu. Mais on peut contrarier beaucoup d’équipes cette saison. Le coach va tout mettre en place cette semaine pour nous aider à remporter ce match. À l’OM, on a envie de gagner tous nos matchs quand on en est à 8, ça donne envie d’aller plus loin. », a déclaré l'ancien Toulousain, dans des propos relayés par nos confrères de MediaFootMarseille.

Gillot craignait que Bielsa se fasse "fracasser"

Dans un entretien fleuve accordé à nos confrères du quotidien L'Equipe, l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux, Francis Gillot, a évoqué le cas Marcelo Bielsa. Pour l'ancien technicien du club au scapulaire, l'Argentin de l'Olympique de Marseille bénéficie des excellents résultats de sa formation. Dans le cas contraire, celui-ci aurait eu de grandes chances de se faire "fracasser" par les médias selon Gillot.

"Quand Bielsa est arrivé, je me suis dit : 'Tiens il est pire que moi, celui-là.' Il ne parle pas, ne veut pas de journalistes aux entraînements et, quand l'OM marque, on dirait qu'il fait la gueule. Je me suis dit qu'il allait se faire fracasser. Mais ses résultats l'ont remis en grâce.", a confié l'entraîneur du FCGB dans les colonnes du quotidien sportif.

Mazzarri : "L'ASSE sort d'une grande saison"

Présent en conférence de presse ce mercredi, l'entraîneur de l'Inter Milan, Walter Mazzarri, s'est montré très élogieux à l'égard du prochain adversaire des Nerazzurri en Europa League : l'AS Saint-Etienne.

"Je me rappelle de Saint-Étienne des années 1970, un club très prestigieux. Nous jouerons ce match à fond sur tous les plans. Le championnat de France s’est amélioré, désormais très proche du championnat italien. L'ASSE sort d’une grande saison. Saint-Etienne a réussi des matches intéressants en Europa League. C’est une équipe très bien organisée avec beaucoup de valeurs.", a déclaré le technicien devant les médias, dans des propos rapportés par le site internet officiel du club ligérien.

Coup d'envoi jeudi soir à 21h05.

Rocheteau : "On a pas de raison de faire un complexe d’infériorité"

Dans un entretien accordé au quotidien régional Le Progrès, le coordinateur sportif de l'AS Saint-Etienne, Dominique Rocheteau, a évoqué l'affiche à venir face à l'Inter Milan, prévue jeudi soir, en Europa League. Une rencontre que l'Ange Vert, très fier de la marée forézienne qui va débarquer à Giuseppe Meazza, appelle à jouer "sans complexe d'infériorité".

"Je ne veux pas trop m'avancer mais on annonce entre 8000 et 10 000 supporters Stéphanois jeudi soir. Si ça se vérifie, c'est fabuleux. On montrerait le club que l'on est et ce qu'il représente. Il n'y a pas beaucoup de clubs qui peuvent déplacer autant de monde sur un match de poule de Ligue Europa. On a pas de raison de faire un complexe d’infériorité. C'est un vrai match de Coupe d'Europe, très excitant à jouer. On est footballeur pour participer à ce genre de rencontres. Je n'ai pas d'appréhension particulière. Christophe Galtier et son staff vont bien préparer l'équipe. On sera prêt et on va faire en sorte de montrer à l'Inter que l'ASSE est quand même un club important.", a-t-il déclaré.

Coup d'envoi jeudi soir à 21h05.

Girard : "C'est un match important où il faut prendre des points"

Ce jeudi soir à 19 heures, le Lille OSC accueille la formation anglaise d'Everton, au Stade Pierre Mauroy, dans le cadre de la troisième journée des phases de groupes de l'Europa League. Présent en conférence de presse ce mercredi, l'entraîneur des Dogues, René Girard, a dressé un portrait très élogieux des Toffees.

«Je pense beaucoup de bien de cette équipe,. Elle est à l'image des Allemands de Wolfsburg. Elle a fait un début de championnat difficile mais elle va mieux et est en train de récupérer ses blessés. Everton a beaucoup de qualités sur le plan offensif et joue avec le même état d'esprit à domicile qu'à l'extérieur donc il faudra être vigilant.», a-t-il déclaré, avant de souligner la nécessité pour son club de prendre des points après deux matches nuls en deux matches face à Krasnodar (1-1) et au VfL Wolfsburg (1-1) : «C'est un match important où il faut prendre des points. On sait qu'on peut faire un résultat à l'extérieur mais la qualification passe par un bon parcours à domicile.», a-t-il conclu.

Gillot : "J'ai tellement été défoncé"

Entraîneur des Girondins de Bordeaux de 2011 à 2014 (Ndlr, 51 victoires, 39 nuls, 34 défaites et une Coupe de France), Francis Gillot est désormais sans club, faute de propositions intéressantes. Interviewé par nos confrères du quotidien L'Equipe, le technicien est revenu sur ses années passées en Gironde. L'occasion pour lui d'évoquer le portrait peu élogieux qu'ont fait certains médias ou journalistes à son égard. Ce qui, selon lui, peut expliquer le peu de propositions qu'il a reçues cet été.

"J'ai tellement été défoncé... On a dit que j'étais dépressif, que je n'aimais pas la Coupe d'Europe... Une vraie campagne de démolition menée par quatre ou cinq mecs, pour me remplacer par un copain ou parce qu'ils sont payés pour fracasser. (...) Quand je suis arrivé, tous les journalistes étaient d'accord pour dire qu'on avait une équipe de m... Et d'un coup, il fallait gagner la Coupe d'Europe et finir dans les trois premiers. D'abord, Triaud en a pris plein la gueule, et puis, ensuite ç'a été à cause de l'entraîneur de m...", a-t-il déclaré dans les colonnes du quotidien sportif.

Ibrahimovic contraint de passer sur le billard ?

Comme relaté dans nos colonnes dans la matinée, l'attaquant du Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic, n'était pas présent à Chypre, hier soir, pour assister à la victoire de ses coéquipiers face à l'APOEL Nicosie (0-1), en Ligue des Champions. Absent depuis plusieurs semaines, le joueur est reparti en Suède pour soigner sa talalgie.

Mais selon la presse suédoise, l'attaquant pourrait souffrir d'une "inflammation sévère de la voûte plantaire". Une blessure qui, selon ces mêmes sources, pourrait contraindre l'international scandinave à passer sur le billard pour subir une intervention chirurgicale. Une affaire à suivre avec la plus grande attention dans les heures et jours qui viennent.

Mankowski confirmé à son poste !

La Fédération Française de Football a annoncé, ce mercredi, que le sélectionneur de l'équipe de France Espoirs, Pierre Mankowski, était maintenu à son poste.

"Noël Le Graët et Pierre Mankowski se sont rencontrés ce mercredi matin. A l'issue de cet entretien, il a été convenu que le sélectionneur et son staff poursuivaient leur mission à la tête de la sélection Espoirs.", indique l'instance nationale dans un communiqué.

Pour rappel, un possible départ du technicien avait été évoqué suite à l'élimination en barrages de l'Euro 2015 face à la Suède (2-0, 1-4).