Infos

Isimat-Mirin oublié, Stambouli toujours d'actualité, Toujours pas d'offre pour Grenier...

Commentaire(s)
L'AS Saint-Etienne n'a pas oublié Benjamin Stambouli
L'AS Saint-Etienne n'a pas oublié Benjamin Stambouli

L'actualité footballistique de ce jeudi matin a principalement été animée par des rumeurs de transferts, notamment du côté de l'AS Saint-Etienne, qui semble avoir attendu les dernières semaines du mercato pour véritablement lancer le sien...

Les Verts lâchent Isimat-Mirin...

Alors que son arrivée sous forme de prêt devait être officialisée en même temps que celle de Ricky van Wolfswinkel, mardi, Nicolas Isimat-Mirin (22 ans) n'était finalement pas à l'Etrat. Initialement évoquée, l'hypothèse de l'avion raté a pris du plomb dans l'aile avec les dernières révélations de L'Equipe, dans son édition de ce matin.

Le quotidien explique que le défenseur Monégasque, toujours désireux de rejoindre le Forez, ne serait plus la priorité des dirigeants Stéphanois, lesquels auraient été convaincus par la préparation estivale de Paul Baysse.

Mis au courant de la situation de l'ancien Valenciennois, le club anglais de Crystal Palace se serait renseigné à son sujet.

...Mais n'oublient pas Stambouli...

Si le départ de Benjamin Stambouli (23 ans) du MHSC ne fait aucun doute, aucune offre concrète n'est encore parvenu entre les mains des dirigeants Héraultais.

A en croire les informations de L'Equipe, l'AS Saint-Etienne, qui étudie depuis bien longtemps le profil du polyvalent milieu de terrain Montpelliérain, pourrait s'activer dans les prochains jours, mais la somme demandée par Louis Nicollin (7 millions d'euros) n'est pas à la portée du club ligérien.

...Ni Daniel Wass

Daniel Wass (25 ans) fait incontestablement partie des révélations de la saison dernière. Avec ses 9 buts inscrits en 38 rencontres de Ligue 1, le danois a tapé dans l'oeil de nombreux clubs français, dont font notamment partie l'Olympique de Marseille et l'AS Saint-Etienne.

A en croire L'Equipe, les Verts seraient très intéressés par la polyvalence du joueur de l'Evian-TG, mais l'indemnité de transfert demandée par les dirigeants Haut-Savoyards constituerait là encore un frein à d'éventuelles négociations entre les deux clubs.

Comme bien souvent, celle-ci pourrait descendre au fur et à mesure que la fin du mercato approche, ce qui devrait faire les affaires des ligériens, très inspirés en matière de recrutement, ces dernières années.

Toujours pas d'offre pour Grenier et Umtiti

Amputé de deux attaquants de renoms depuis le mois de juin dernier et les départs de Bafetimbi Gomis et Jimmy Briand, tous deux arrivés en fin de contrat, l'Olympique Lyonnais est toujours en quête d'un buteur susceptible d'épauler Alexandre Lacazette et Mohamed Yattara sur le front de l'attaque des Gones.

Mais pour ce faire, le club rhodanien devra réaliser une grosse vente, ce qu'il n'est toujours pas parvenu à faire, cet été, si l'on excepte le million d'euros récolté dans la vente de Naby Sarr au Sporting Lisbonne. En effet, selon L'Equipe, aucune offre n'a été formulée concernant Samuel Umtiti (20 ans) et Clément Grenier (23 ans), qui disposent pourtant d'un bon de sortie. Seul le club anglais de Newcastle s'est clairement positionné pour tenter d'enrôler... Alexandre Lacazette.

Le salaire d'Ayew pose problème

Soulagé financièrement par le récent départ de Mathieu Valbuena vers le Dinamo Moscou pour une somme avoisinant les 7 millions d'euros, l'Olympique de Marseille n'a pas terminé son dégraissage estival et devrait le poursuivre avec la vente d'André Ayew (24 ans).

Mais comme le rapporte L'Equipe ce jeudi matin, le salaire de l'international ghanéen pourrait constituer un frein dans son éventuel transfert. Les 300 000 euros brut mensuels touchés par l'aîné des frères Ayew aurait d'ores et déjà refroidi les ardeurs des clubs italiens de Naples et du Milan AC, qui semblaient pourtant très intéressés par son profil.

Bielsa, première !

En poste depuis plusieurs semaines maintenant à la tête de l'effectif olympien, Marcelo Bielsa ne donnera sa première conférence de presse qu'aujourd'hui.

A 17h, El Loco sera face aux journalistes, à la Commanderie, afin d'évoquer la préparation de son groupe et la saison qui se profile à l'horizon pour l'Olympique de Marseille. L'entraîneur phocéen sera précédé de Florian Thauvin.

David Luiz cherche un numéro

Arrivé mardi au Camp des Loges, David Luiz a pris part à ses premiers entraînements sous ses nouvelles couleurs parisiennes. Mais alors que son transfert a été officialisé depuis plusieurs mois maintenant, l'international brésilien ne s'est encore vu attribuer aucun numéro.

Si son chiffre fétiche, le 4, est déjà pris par Yohan Cabaye, l'ancien joueur de Chelsea aura le choix entre sept autres.

Les numéros encore disponibles

3
11
12
13
26
28
29

Liverpool passe à l'action pour Lavezzi

Annoncé sur le départ en cas d'arrivée d'Angel Di Maria au PSG, Ezequiel Lavezzi aurait tapé dans l'oeil d'un des meilleurs clubs anglais, et ce dernier serait prêt à mettre le prix pour s'offrir l'argentin.

En effet, The Indepedent annonce que Liverpool aurait transmis une offre de 23 millions d'euros au champion de France pour s'attacher les services de l'attaquant.

Kjaer dans le viseur monégasque

A la recherche d'un défenseur central, l'AS Monaco a essuyé plusieurs échecs dont l'allemand de Stuttgart Antonio Rüdiger, les dirigeants monégasques auraient jeté leur dévolu sur un joueur du LOSC.

En effet, Le Parisien annoncé ce jeudi que Simon Kjaer serait devenu la priorité du vice-champion de France pour venir renforcer son arrière garde.

Alou Diarra ne rejoindra pas Bordeaux

Après avoir appris mercredi qu'Alou Diarra ne rejoindrait pas les Girondins de Bordeaux, le principal intéressé est revenu sur cette situation lors d'une interview accordée à France Football.

Le milieu de terrain se défend en déclarant qu'il avait fait des efforts de son côté pour pouvoir signer un contrat avec le club.

"Je me sentais bien dans ce groupe. Bordeaux a ciblé des postes prioritaires à recruter avant… Moi, comme recrue, je venais en plus. Peut-être que Bordeaux a été convaincu par ce que j’ai montré mais je n’étais pas un joueur prioritaire. Nous ne nous sommes pas mis d’accord, mais ce n’est pas parce que j’ai été trop gourmand. J’ai fait des efforts. Simplement, il y a un juste milieu."