Infos

Le point à la mi-journée

Commentaire(s)

Comme chaque midi, retrouvez un condensé de l'actualité footballistique de la matinée, principalement marquée par les déclarations faisant suite au derby rhônalpin d'hier soir.

Garde se plaint de l'arbitrage...

Vaincus dans le derby rhônalpin, hier soir (1-2), les Lyonnais auraient pu bénéficier d'un pénalty, lorsque, peu après l'heure de jeu, alors que le score était encore de 1-1, Mustapha Bayal Sall touchait le ballon de la main dans sa propre surface. Et même s'il parait évident que le geste du sénégalais était involontaire, Rémi Garde n'est pas de cet avis.

"Il y a beaucoup de déception par rapport aux joueurs qui étaient sur le terrain et qui ont essayé de faire de leur mieux", retenait l'entraîneur des Gones à l'issue du match. "Le match aurait pu ne pas nous échapper. Des circonstances l’ont rendu encore plus difficile. Ça fait deux semaines qu’il se passe des choses contraires sur le rectangle vert par rapport à des faits de jeu. Voilà pourquoi j’étais en colère à la fin du match. Si cette main n’est pas volontaire, il faut m’expliquer. Quand les injustices se succèdent, je trouve qu’à ce moment de la partie, si on nous siffle le pénalty qu’on doit nous siffler, ça donne une fin de match différente."

...et Galtier lui répond !

Christophe Galtier a répondu du tac au tac à Rémi Garde, soulignant la main de Gomis sur l'action qui mène à l'égalisation de l'OL.

"Je n’ai pas vu la main de Sall sur le centre de Briand. Moi, j’ai vu celle de Bafé Gomis sur sa percée qui amène l’égalisation. Mais il faut croire que l’OL doit être pénalisé par les arbitres... "

Gourcuff blessé, encore

Hier soir lors du derby entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais, les Verts se sont imposés 2-1 et ont pris une sérieuse option dans la course à l'Europe. De leur côté les Gones perdent une nouvelle fois du terrain, et ont également perdu leur meneur de jeu, Yohan Gourcuff qui est sorti à la mi-temps en boitant.

Rémi Garde s'est confié à propos de son joueur à l'issue du match et a soufflé qu'il pourrait souffrir d'une entorse. La durée de son indisponibilité devrait être connue dans les jours à venir, mais déjà c'est une bien triste nouvelle pour l'OL qui doit affronter la Juventus jeudi.

Trémoulinas n'oublie pas les Bleus

A l'issue de la victoire des Verts à Gerland, hier soir (1-2), Benoït Trémoulinas, auteur d'une prestation très convaincante face aux Lyonnais, était interrogé au micro de Canal+ quant à l'opportunité de participer avec l'Equipe de France à la prochaine Coupe du Monde.

"Je fais tout pour", a confié le latéral gauche Stéphanois. "C'est vrai qu'il y a une grosse échéance au mois de juin avec la Coupe du Monde. J'y pense, je donne mon maximum pour essayer d'accrocher quelque chose, mais il faut que je le prouve en répétant des prestations comme celle-là."

Girard ironise sur son propre public

Laborieux vainqueur de Guingamp (1-0), dimanche, le LOSC n'a pourtant pas été très soutenu par les spectateurs du Stade Pierre Mauroy, qui scandaient d'ailleurs le nom de Rudi Garcia durant plusieurs minutes. Une attitude du public nordiste qui n'a pas plu à René Girard, interrogé à ce sujet en conférence de presse.

"Tu as bien dit public, c'est le bon mot", regrettait amèrement l'entraîneur Lillois. "C'est intérieur mais je suis déçu, oui, c'est vrai. Beaucoup de clubs aimeraient être à la troisième place aujourd'hui. Dans la vie, il faut rester humble. Le Nord est une région de gens humbles et j'espère continuer à le penser."