Galtier s'attend à des derniers jours bien plus agités...

Commentaire(s)
Christophe Galtier (LOSC) était en conférence de presse, ce lundi après-midi.
Christophe Galtier (LOSC) était en conférence de presse, ce lundi après-midi.

De passage en conférence de presse ce lundi après-midi, Christophe Galtier, l'entraîneur du Lille OSC, s'est longuement confié sur le mercato. Le technicien français en est persuadé : la dernière ligne droite du marché d'hiver pourrait bien réserver quelques changements dans son club.

Le mercato hivernal bat son plein mais les Dogues maintiennent la cadence, toujours bien installés à la deuxième place du classement de la Ligue 1, avec 40 points au compteur. Attaqué sur plusieurs joueurs, le club nordiste résiste tant bien que mal jusqu'à présent, n'ayant cédé à l'heure actuelle que deux éléments (Fodé Ballo-Touré transféré à Monaco, Junior Alonso prêté à Boca Juniors). Mais Christophe Galtier, l'entraîneur lillois, sait que le plus dur reste à venir... En effet, le technicien du LOSC dit s'attendre à une dernière semaine du marché très animée : "Je pense que c'est le calme avant la tempête. Il va y avoir la dernière semaine où tout le monde va bouger. Il va y avoir un effet domino, automatiquement, en Europe", a-t-il indiqué en conférence de presse, ce lundi en début d'après-midi, heureux de ne pas gérer cet aspect du métier.

"Je laisse ça sans problème à mes dirigeants"

"Nous concernant, et c'est ce que j'apprécie fortement dans le travail, j'entraîne, je manage, je parle de la compétition, je prépare, et je ne suis pas pollué par tous les fax, sms, coups de téléphone, je laisse ça avec grand plaisir à mon président, à Marc (Ingla), Luis (Campos), je n'ai aucune info à donner car je n'en ai pas et je n'en demande pas. Je suis concentré sur les matches", a-t-il poursuivi. S'il assure n'avoir aucune info à donner, l'ancien entraîneur de l'AS Saint-Etienne en est persuadé, les derniers jours du marché d'hiver risquent de sérieusement secouer les abords du Domaine de Luchin : "On sait que les quatre derniers jours, les choses vont bouger. Est-ce qu'il y aura des départs, est-ce qu'il y aura des arrivées ? Je ne le sais pas", a-t-il affirmé, et de préciser : "Mais quitte à perdre un ou deux joueurs, je préfère le ou les perdre le 30, et avoir disposé d’eux pour un maximum de matches."

"On fait un mois de mercato, je ne sais pas à quoi ça sert"

Bavard face aux journalistes présents en salle de presse, l'entraîneur français a terminé son passage sur le mercato par une grosse critique de cette période hivernale de mutations. Selon lui, ce marché d'hiver est bien trop long, pour la plupart des clubs français comme du Vieux-Continent : "C'est sûr qu'on pourrait faire plus court. Car on s'aperçoit que 85, 90 % des mutations, se font dans les trois derniers jours... On fait un mois, je ne sais pas à quoi ça sert", a expliqué l'expérimenté entraîneur (52 ans) et de conclure : "Il ne se passe rien parce qu'on est tous dans la même situation, la même posture. Je pense qu’on fait partie cette saison des équipes qui peuvent rester calmes car notre souhait est de conserver l’équipe en place. On souhaite garder notre effectif le plus longtemps possible." Un souhait évidemment partagé par les fans nordistes...

Commentaire(s)