Mercato

Galtier tente de prédire l'avenir de Pépé...

Commentaire(s)
Nicolas Pépé affole les compteurs cette saison.
Nicolas Pépé affole les compteurs cette saison.

L'entraîneur du LOSC, aux premières loges pour suivre la progression fulgurante de Nicolas Pépé ces derniers mois, estime qu'il n'a pas besoin d'étape intermédiaire pour tutoyer les plus grands clubs d'Europe. Il livre aussi des indices sur l'équipe qui, d'après lui, conviendrait le mieux aux qualités de son attaquant.

Rares sont les grands clubs du vieux continent à ne pas avoir été cités au rang des prétendants de Nicolas Pépé. L'attaquant ivoirien du LOSC, élu joueur du mois de janvier en début de semaine, est la révélation de l'année écoulée en Ligue 1, dont il est le troisième meilleur buteur de la saison avec 16 réalisations. Difficile, donc, de lire l'avenir de l'ancien Angevin, plus que jamais candidat au départ deux ans après son arrivée en provenance d'Angers pour quelques 10 millions d'euros. Mais Christophe Galtier s'est essayé à faire le tri parmi les nombreux courtisans de son poulain.

"Je le vois bien dans une équipe qui joue tout en rouge et qui aime bien avoir des joueurs excentrés en faux pied", a lâché l'entraîneur Lillois en conférence de presse, ce mercredi, avant de poursuivre, énigmatique : "il y en a beaucoup hein..." Pas tant que ça, finalement. Le code couleur défini par Galtier exclut d'office Manchester City, le Real Madrid, Chelsea, le Barça, la Juventus Turin et le PSG, qui se serait récemment rapproché du LOSC en vue d'un transfert. On peut également sortir Arsenal et Manchester United, qui n'évoluent pas avec des ailiers rentrants. En fait, seuls le Bayern Munich et Liverpool répondent aux caractéristiques évoquées par Galtier. Cela tombe bien, ils ont tous deux un oeil sur les performances du numéro 19 des Dogues.

Galtier : "Pépé n'a pas besoin d'étape intermédiaire"

Quoiqu'il en soit, la prochaine étape de Nicolas Pépé doit être un club évoluant sur le devant de la scène européenne, selon le technicien. "Est-ce qu'il va encore progresser dans les trois prochains mois, je ne sais pas. Ce qui est sûr, c'est qu'il progressera à grands pas lorsqu'il passera dans un club de dimension Champions League. Il doit aller dans un club de dimension Champions League", a-t-il insisté. "Il n'a pas à mon sens (...) besoin d'une étape intermédiaire pour aller le plus haut possible. Il peut y aller directement à travers la grande saison qu'il fait chez nous."

Commentaire(s)