Mercato

Reine-Adélaïde réfléchit à son avenir...

Commentaire(s)

Un an après son transfert définitif en provenance d'Arsenal, Jeff Reine-Adélaïde pourrait quitter Angers cet été. Sollicité en Ligue 1 notamment, l'international Espoirs français est en pleine réflexion.

Jeff Reine-Adélaïde s'annonce comme l'un des animateurs de ce dernier tiers du mercato, en France. Auteur d'une très belle fin de saison dernière (3 buts et 2 passes décisives entre mars et avril), qui lui a valu de participer activement à l'Euro Espoirs avec l'équipe de France, le milieu offensif de 21 ans est l'une des valeurs montantes de la Ligue 1 et rien ne dit que sa progression s'écrira encore à Angers en 2019-2020.

Interrogé hier soir après le match amical du SCO face à Arsenal, l'intéressé n'a pas caché qu'il est en phase de réflexion. "Aujourd'hui, on est en train de réfléchir avec mon agent. Rien n'est fixé, on continue de réfléchir", a-t-il déclaré au micro de BeIN Sports. "Je suis focalisé sur Angers, je travaille, on a le championnat qui débute dans dix jours (Angers-Bordeaux le samedi 10 août, ndlr) et en attendant je reste focalisé."

Le LOSC devrait revenir à la charge

Même s'il était en sélection à cette époque, il n'a pas échappé à Reine-Adélaïde que son nom a été régulièrement cité dans la rubrique transfert, au début de l'été. Monaco et Lyon auraient manifesté un intérêt, tandis que ses dirigeants ont reçu plusieurs propositions du LOSC, estimées entre 10 et 15 millions d'euros.

Le club nordiste, en pleine reconstruction de son effectif, aura les moyens de revenir à la charge et de se rapprocher des exigences du SCO, qui a fixé la barre à 20 M€. "Pour le cas de trois de nos joueurs, les choses se bousculent", souffle Saïd Chabane, en référence notamment à la situation de son jeune milieu de terrain. Nul doute que le président Angevin sera encore sollicité d'ici à la fin du mercato, le 2 septembre.