Euro 2012

La France gâtée

A l'issue du tirage au sort, effectué ce vendredi à Kiev, l'équipe de France connaît désormais ses trois adversaires pour la phase finale de l'Euro 2012. Les joueurs de Laurent Blanc ont hérité de l'Ukraine, co-organisateur de la compétition, de la Suède ainsi que de l'Angleterre au sein du groupe D.

Ouf! C'est ce qu'ont du se dire l'ensemble des dirigeants du football français lorsque Zinédine Zidane et Marco Van Basten ont dévoilé le sort réservé à l'équipe de France. Alors que pouvaient se profiler devant eux l'Espagne, l'Allemagne ou encore les Pays-Bas, les Bleus héritent du pays co-organisateur, l'Ukraine. Viendront ensuite la Suède. Puis l'Angleterre.

L'Angleterre privée de Rooney

Les Bleus de Laurent Blanc débuteront ainsi leur campagne sous forme de reconquête face à la Perfide Albion, le 11 juin prochain. Un an et demi après la victoire à Wembley de la bande à Benzema (1-2). Depuis, les anglais sont restés invaincus en éliminatoires dans une poule à priori clémente. Mais ils ont perdu leur principal atout offensif. Wayne Rooney ne disputera en effet pas la moindre rencontre du premier tour suite à sa suspension pour trois matchs après son geste déplacé au Monténégro. Un véritable coup dur pour les britanniques. "Une bonne nouvelle" pour Laurent Blanc.

L'Ukraine à la maison

Qualifiée d'office en tant que pays co-organisateur avec la Pologne, la sélection d'Oleg Blokhine dispute depuis près de deux ans une longue série de matchs amicaux. Parmi ceux-ci, en juin dernier, l'équipe de France est venu s'imposer brillamment dans l'écrin de la Donbass Arena (1-4). Une victoire sous forme de référence et de confiance pour Blanc et les siens. Mais lors de la compétition, le 15 juin prochain, le stade ukrainien sera comble et poussera au rythme de l'équipe nationale. Un contexte totalement différent, une pression bien plus importante, une ambition décuplée.

La Suède, l'adversaire préféré des Bleus depuis 1966

Après l'échec lors des qualifications à la coupe du Monde 2010, la Suède retrouve son standing et le plus haut niveau international pour cet Euro. Devancés par l'épouvantail néerlandais, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont obtenu leur billet via le titre de meilleur deuxième des différentes poules. Qu'attendre d'eux dans cette compétition? Une équipe physique, parfois rugueuse, où figure le précieux lyonnais Kim Kallström et bien évidemment l'épouvantail Ibrahimovic. La sélection d'Erik Hamren n'a plus battu la France depuis 1966. Une éternité. Un espoir de plus pour les Bleus.

L'Espagne ou l'Italie en 1/4?

En plus du déroulé de la phase de poule, l'équipe de France connait également ses futurs adversaires en cas de qualification pour les 1/4 de finale. En finissant première de son groupe, la France affrontera le deuxième du groupe C, et inversement si elle finit à la deuxième place. Ce groupe C, c'est celui de l'Espagne, de l'Italie, de l'Irlande et de la Croatie. Ce qui promet certainement un affrontement de taille à ce stade de la compétition ainsi que l'assurance de retrouvailles internationales. Les irlandais n'ont pas oublié les barrages de 2010, les croates se rappellent encore de la demi-finale de 1998, les italiens ont toujours en mémoire le but en or de David Trezeguet en 2000 (mais aiment bien se remémorer 2006) alors que les espagnols... n'ont rien à nous envier !

Le calendrier du groupe :
11 juin :
- Ukraine - Suède
- France - Angleterre

15 juin :
- Ukraine - France
- Angleterre - Suède

19 juin :
- Ukraine - Angleterre
- France - Suède