Euro Espoirs

Soumaré, Ikoné et l'équipe de France Espoirs renversés et crucifiés par les Pays-Bas ! (résumé)

Commentaire(s)
L'équipe de France U21 a été éliminée de l'Euro de la catégorie par les Pays-Bas (2-1).
L'équipe de France U21 a été éliminée de l'Euro de la catégorie par les Pays-Bas (2-1).

Pourtant favorite de l'Euro Espoirs, la France U21 a été éliminée, ce lundi en début de soirée, dès les quarts de finale de la compétition par les Pays-Bas (2-1). Les Bleuets, qui menaient pourtant à la pause, ont été renversés et crucifiés à la dernière seconde.

Euro Espoirs - Quarts de finale
Pays-Bas U21 - France U21 : 2-1 (0-1)
Buts : M.Boadu (51ème, 90ème+3) pour les Pays-Bas U21 - D.Upamecano (23ème) pour la France U21.

Après un début de rencontre globalement à l'avantage des Néerlandais, l'équipe de France a connu un premier coup dur avec la sortie sur blessure de Colin Dagba. Touché à la cheville sur un tacle adverse, le latéral droit des Bleuets et du Paris Saint-Germain a été contraint de quitter ses coéquipiers de manière très précoce, remplacé par Pierre Kalulu (13ème). Obligée de revoir un peu ses plans, l'équipe de France Espoirs a alors flirté avec la correctionnelle, à deux reprises. Sur une belle frappe décochée par Calvin Stengs, Illan Meslier a d'abord repoussé le danger en corner (19ème). Puis, à peine deux petites minutes plus tard, c'est Faitout Maouassa qui a sauvé la maison France en se fendant d'un dégagement décisif sur sa ligne sur une nouvelle tentative d'un Calvin Stengs décidément très menaçant (21ème).

Malmenés et sur le reculoir, les Bleuets sont finalement parvenus à répliquer quelques instants plus tard, via Jonathan Ikoné. D'une lourde frappe croisée du gauche, le milieu de terrain offensif du Lille OSC a contraint Justin Bijlow à envoyé le cuir en corner d'une belle claquette (23ème). Sur ledit corner, botté par Moussa Diaby, Dayot Upamecano, seul dans l'axe, a alors placé une tête croisée puissante et gagnante. Avec l'aide du montant gauche, la sphère est entrée dans le but pour donner un avantage bienvenu aux Bleuets (0-1, 23ème). Sanctionnés contre le cours du jeu, les Néerlandais sont alors rapidement repartis à l'offensive. Mais la charnière centrale tricolore a veillé, et bien veillé, au grain, jusqu'à la pause. Seul Justin Kluivert, d'une frappe puissante mais hors cadre, a légèrement fait frissonner les hommes de Sylvain Ripoll (43ème).

Les Bleuets ratent plusieurs occasions et le paient cash

Au retour des vestiaires, les Tricolores ont (trop) rapidement été rejoints. Sur une frappe décochée par Abdou Harroui, Myron Boadu, à l'affut et couvert par Faitout Maouassa, a récupéré le cuir puis a enchaîné un contrôle du droit et une frappe du gauche pour remettre les deux sélections dos à dos (1-1, 51ème). Rattrapés au tableau d'affichage, les Bleuets n'ont pas tergiversé et ont de suite réagi. Bien décalé par Houssem Aouar, Faitout Maouassa a déclenché une frappe croisée du plat du pied gauche qui a été bien détournée par Justin Bijlow (54ème). Quelques petites minutes plus tard, Sylvain Ripoll, sentant un petit coup de mou chez ses joueurs, a lancé Maxence Caqueret et Romain Faivre dans la bataille (60ème). Un double changement qui a eu le mérite de rebooster les Tricolores. Ces derniers ont alors été tout près de basculer en tête mais Jonathan Ikoné, après s'être manqué une première fois, a malheureusement trouvé le poteau batave (66ème).

Pas plus de réussite, cinq petites minutes après, sur une frappe du gauche décochée en bout de course par Houssem Aouar, sur laquelle Justin Bijlow s'est montré décisif de la main gauche (71ème). Aurélien Tchouaméni s'est ensuite essayé à son tour mais a connu un sort identique, sa tentative puissante du pied droit trouvant sur sa route le dernier rempart néerlandais (73ème). Mieux dans leurs crampons et plus entreprenants, les Bleuets ont continué de pousser pour arracher le succès et la qualification. Mais l'adresse a dans le dernier geste a clairement fait défaut. S'essayant à nouveau, Houssem Aouar n'a ainsi pas attrapé le cadre sur sa volée (79ème), puis sur sa tête plongeante à la réception d'un bon centre déployé par Aurélien Tchouaméni (90ème). Finalement, à force d'enchaîner les ratés, les Bleuets ont été crucifiés sur un ultime contre, initié par Justin Kluivert et terminé par un tir du gauche de Myron Boadu (2-1, 90ème+3).