L1

ASNL - LOSC : Présentation et compos probables

Lille tenant du titre
Lille tenant du titre
Honneur aux champions en titre pour cette première présentation du championnat. Les hommes de Rudi Garcia se déplacent à Marcel Picot pour affronter Nancy pour le compte de la première journée de Ligue 1. Entre deux équipes disposées à l'emporter pour démarrer au mieux la saison, l'affiche s'annonce belle.

Feuille de match
AS Nancy Lorraine - Lille OSC
Stade Marcel Picot
Arbitre : Mr. Philippe Kalt.

Nancy s'est maintenu au forceps la saison passée et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'un nouveau cycle a été lancé. Exit Pablo Correa après de nombreuses années de bons et loyaux services, et Bonjour Jean Fernandez. L'ancien entraîneur d'Auxerre est un faiseur de miracles, arrivant, à chaque fois, à tirer la quintescence de son effectif. Disposés à lutter pour le maintien, le technicien sait à quoi s'attendre. Du côté du jeu, Nancy a laissé filé deux de ses meilleurs éléments de la saison, à savoir, Julien Féret, qui s'est imposé comme un des meilleurs milieux offensifs du championnat, mais également, Landry N'Guemo, parti libre, faire le bonheur des Girondins de Bordeaux. Seule consolation, à l'heure du coup d'envoi, Youssouf Hadji est toujours présent. Mais pour combien de temps ? Si Nancy veut s'éviter une saison compliquée, il faudra démarrer par une victoire, et surtout être solide dans leur antre de Picot, chose qui n'est pas arrivée souvent par le passé. Sous peine de, déjà, rencontrer des grosses déconvenues.

Du côté Lillois, l'heure est à la sérénité. Les Champions de France en titre sont sûrs de leur force, les hommes de Rudi Garcia voient l'avenir avec confiance. Le mercato a été rondement mené. Chaque départ a été compensé, et surtout, chose importante, l'effectif au complet a pu faire la préparation. En effet, Marko Basa, Benoît Pedretti, Rony Rodelin et Dimitri Payet, sont, entre autres, arrivés très tôt. Le temps de bien s'acclimater au schéma de jeu mis en place par Garcia. Pour autant, Rudi Garcia, sait à quoi s'attendre. Lille, comme le Paris Saint-Germain, sera une des formations à abattre. Le match ne devrait pas être une formalité. Rudi Garcia a dû insister sur ce détail tout au long de la semaine. Si le discours a pu changé, le plan de jeu, ne devrait lui, pas bouger. Le 4-3-3 de la saison passée sera sans aucun doute reconduit. Brillants dans le jeu contre l'Olympique de Marseille, pour le compte du Trophée des Champions, les Lillois avaient pêchés par manque de concentration dans les ultimes minutes. Une contre performance à vite oublier car les Lillois peuvent frapper un grand coup ce soir, une occasion à ne pas laisser filer.


Jean Fernandez, entraîneur de Nancy : « C’est normal mais l’entraîneur est tributaire des joueurs. Ce sont eux qui gagnent ou perdent les matchs. Notre meilleur allié sera le temps. On ne peut pas juger mon travail sur six semaines de préparation. Il faudra voir à moyen terme. ».

Rudi Garcia , entraîneur de Lille : « L'an dernier, on a marqué l'histoire du foot français. On n'a pas encore de recul pour se rendre compte de l'impact. L'état d'esprit est un des éléments qui nous a permis de signer le doublé. Les joueurs ont adhéré à un plan de jeu bien défini. Je pense qu'avec la manière, on arrive à faire plus de résultats qu'en s'adaptant sans cesse à l'adversaire et en défendant. Tout le monde était dans cet esprit-là. On a connu beaucoup de turnover l'an passé. Ça a permis à tout le monde de jouer et d'être prêt pour la L1, l'objectif prioritaire. On l'a vu avec les entrées de De Melo, Obraniak et Frau en championnat. Il faut beaucoup s'occuper des remplaçants car ils sont peut-être les titulaires de demain. ».


AS Nancy Lorraine - Lille OSC

Nancy : Gregorini - Chrétien, S. André Luiz, Sami, Lemaitre - Karaboué, Bérenguer, Diakité, Brison - B. Traoré, Hadji (ou Bakar).

Lille : Landreau - Debuchy, Chedjou, Basa, Beria - Balmont, Mavuba, Pedretti - Hazard, Sow, Payet.