LOSC

Galtier et les ingrédients pour aller chercher le titre

Commentaire(s)
Le coach lillois souligne le collectif de ses joueurs et les encourage à continuer
Le coach lillois souligne le collectif de ses joueurs et les encourage à continuer

Le sprint final de cette Ligue 1 2020/21 a débuté, et, le LOSC de Christophe Galtier (54 ans) fait seul, à 3 points du PSG, la course en tête. Arrivé en janvier 2017 pour succéder à Marcelo Bielsa (65 ans), l'ancien entraîneur de Saint-Étienne fait l'unanimité au club, qu'il a sauvé de la relégation avant de l'emmener en Ligue des Champions.

Samedi dernier, sur la pelouse du Parc des Princes les hommes de Christophe Galtier ont réalisé l'exploit de battre le PSG (0-1) grâce à un but de Jonathan David au premier quart d'heure de la rencontre. Bien que largement dominés, les Dogues ont su faire preuve de solidité et de détermination pour arracher les 3 points, et donc, s'emparer seuls de la tête du classement. Interrogé par l'AFP, l'entraîneur lillois a souligné le collectif de ses joueurs. "On existe cette saison, encore plus que les deux précédentes, grâce à un très gros collectif, avec sûrement un peu moins de talent individuel que les trois autres équipes qui luttent pour le titre (Paris, Lyon et Monaco). Si on n'a pas ce collectif, on ne peut pas se battre avec les trois" a déclaré le technicien français qui espère battre Metz ce soir en ouverture de la 32ème journée de Ligue 1.

Le rêve est possible

A 7 journées de la fin de l'exercice, Lille a toutes les cartes en main pour remporter le championnat, 10 ans après le LOSC d'Eden Hazard et Rudi Garcia. Christophe Galtier le sait, et il a rappelé ce qu'il attend de ses joueurs pour tenir jusqu'au bout. "Être nous-mêmes, avoir l'esprit collectif, mettre l'équipe avant tout. Ne pas être focalisé sur le résultat, ne pas avoir l'obsession du résultat. L'exigence est indispensable, on n'a pas le droit au moindre relâchement" a-t-il indiqué à l'AFP.

L'ancien Stéphanois a avoué au cours de ce même entretien que la victoire de Lille cette saison représente le plus grand challenge de sa carrière d'entraîneur. "Oui, c'est mon plus gros défi. Cela se présente rarement dans une carrière. A la 31e journée, on est premier avec trois, quatre et cinq points d'avance sur les trois autres équipes. Ce n'est pas beaucoup car il reste 7 matches et 21 points à prendre, mais c'est là" a affirmé l'homme de 54 ans, qui rêve d'ajouter une deuxième ligne à son palmarès, après la Coupe de la Ligue remportée avec les Verts en 2013.