LOSC

Jocelyn Gourvennec met les choses au clair après la colère de Yilmaz

Burak Yilmaz, attaquant de Lille
Burak Yilmaz, attaquant de Lille

Alors que Lille était tenu en échec par Brest samedi soir (1-1, analyse et notes), Burak Yilmaz n'a visiblement pas apprécié d'être sorti par Jocelyn Gourvennec. À la 77e minute de jeu, le Turc de 36 ans a été invité à céder sa place à Jonathan Ikoné et, visiblement vexé, il est rentré directement aux vestiaires en frappant dans une bouteille d'eau au passage. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'événement arrive, la saison dernière, Burak Yilmaz s'était déjà illustré de la sorte lors d'un match contre Nice, avant de présenter ses excuses deux jours plus tard. En conférence de presse après la rencontre, Jocelyn Gourvennec a tenu à désamorcer la situation.

"Je l'ai sorti car il joue beaucoup et je ne veux pas le mettre dans le rouge. Pour nos attaquants, c’est un match où il y avait peu d’espaces [...] Il a toujours été un attaquant qui bouge beaucoup et se déplace très bien. Il pèse sur les défenses. C'est un grand joueur avec une grande carrière qui est moins en réussite mais toujours dans l'effort, il n'est pas difficile à gérer, il faut simplement se dire les choses entre nous. Autant il est volcanique sur le terrain, autant il est très lucide et calme quand on discute ensemble au centre d'entraînement. Sa sortie, je le répète, c'était pour éviter de le mettre dans le rouge", a expliqué le coach lillois.