LOSC

Les dirigeants lillois passent devant la DNCG sans encombre

Olivier Létang, le président du LOSC
Olivier Létang, le président du LOSC

La Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) procède actuellement au réexamen de la situation des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 pour la saison en cours. Après l'OM, c'était au tour de Bordeaux et du LOSC de passer devant le gendarme financier du foot français. Si aucune mesure n'a été prise à l'encontre du club nordiste, ce n'est pas le cas des Girondins. Comme l'été dernier, l'équipe de Gérard Lopez s'est vu signifier que sa masse salariale et ses indemnités de mutations restaient encadrées. Cela signifie que le club aquitain ne pourra pas faire de folies durant le mercato hivernal, à moins de vendre...