LOSC

Quelles ambitions pour le LOSC en Europe ?

Charles Roger

Champion de France en titre, le LOSC est bien évidemment qualifié d’office pour la prochaine Ligue des Champions. L’occasion de revenir sur les ambitions nordistes, la réalité du terrain et de donner un coup d’œil dans le rétroviseur puisque le club était également qualifié pour une compétition européenne la saison dernière, celle du titre national.

En remettant son titre de champion de France en jeu et en tentant à nouveau sa chance sur la scène européenne, le LOSC risque d’attirer les amateurs de football et ceux de pari sportif lors des prochaines semaines où la planète football battra à nouveau son plein.

Un exercice 2020/21 à oublier en Europe ?

D’un point de vue national, la saison du LOSC peut bien évidemment être considérée comme grandiose en vue du titre obtenu au nez et à la barbe de l’ogre parisien. Toutefois, ce ne fut pas forcément le cas en Europe, lors des joutes continentales.

Après une phase de poules de Champions League lors de la saison 19/20 terminée à la dernière place avec seulement un point dans ce que l’on pouvait allègrement qualifier de groupe de la mort, Lille n’a pas regoûté à l’UCL de suite, se qualifiant « uniquement » pour la Ligue Europa lors de la précédente saison.

Dans un groupe particulièrement relevé en ce qui concerne la seconde des compétitions européennes de football, Lille avait fini à la seconde position, un petit point derrière le Milan AC. Le tout en signant un exploit de renom avec une victoire 3-0 obtenue sur la pelouse des Lombards lors de la troisième journée.

Une première partie de saison rondement et aisément menée qui vu toutefois les Lillois ne bénéficier d’aucune chance au moment du tirage des seizièmes de finale. Reversés en Europa League après avoir atteint la troisième place de leur groupe de Champions League, les Néerlandais de l’Ajax Amsterdam n’auront fait qu’une bouchée des Dogues, s’imposant en score cumulé sur les deux rencontres, 4-2. Ainsi sonnait la fin de l’aventure européenne de Lille, le soir du 25 février 2021.

Loin de cet aveu, le LOSC a-t-il moyen de connaître une meilleure campagne européenne que celle effectuée la saison dernière en Europa League ? Alors que tout le monde s’accorde à dire que cette saison sera bien plus délicate à toutes les échelles pour le club nordiste, notamment à cause du départ de l’entraîneur Christophe Galtier, qu’est-ce que les fans des Dogues peuvent attendre sur la scène européenne en 2021/22 ?

Il va également sans dire que les Lillois ont malgré eux, sûrement pu profiter de cette élimination précoce, en vain des fortes ambitions affichées, pour se concentrer uniquement sur la scène nationale.

Quid de la prochaine saison européenne ?

Très peu de temps après son arrivée, les critiques ont déjà fusé autour de Jocelyn Gourvennec, auquel on ne prête aucune expérience européenne. Les supporteurs le savent d’ailleurs très bien, il est extrêmement probable que le groupe lillois ne puisse continuer à truster les sommets à la manière dont ils l’ont fait la saison dernière.

Toutefois, avec une base de joueurs cadres ayant émis le souhait de rester au club comme Yilmaz, Ikoné ou André et l’arrivée fortement attendue de Angel Gomes, les ambitions peuvent rester hautes. Il conviendra à l’entraîneur et son staff technique d’inculquer une base de jeu adaptée à cet effectif, comme l’avait fait Galtier à la perfection.

Qualifiée d’office dans les chapeaux pour le tirage au sort, le club ne connaîtra ses futurs adversaires que le 26 août, à la date du tirage traditionnel établi au siège de de l’UEFA.

Une chose est sûre, le LOSC est attribué au chapeau 1 aux côtés des autres champions nationaux et des tenants du titre des deux compétitions européennes, à savoir Chelsea et Villareal. L’organisation, par ses règles établies en amont, place donc Lille parmi l’un des favoris.

Il y a donc fort à parier que les Lillois auront à faire à de gros morceaux et qu’ils seront chassés par d’importantes équipes dans la quête d’une qualification en huitièmes de finale. Pour preuve, on trouve dans le deuxième chapeau des équipes comme le Real Madrid, Barcelone, la Juventus ou Manchester United. De quoi promettre des soirées endiablées du côté de Pierre Mauroy…